Une étude portant sur la communauté des « incels » révèle que ces hommes « mènent une guerre contre les femmes » et constituent une « menace émergente pour les enfants ».

Les utilisateurs du principal forum « incel » au monde publient des messages pro-viol toutes les 29 minutes, et les règles de cette plate-forme ont été modifiées il y a six mois pour permettre d’y afficher des messages favorables à la pédophilie.

Vendredi 30 septembre 2022 17:44, sur la plate-forme Sky News, Royaume-Uni

Avertissement : cet article contient des termes et des références que les lecteurs peuvent trouver choquants.

Le mouvement incel « mène une guerre contre les femmes » et constitue une menace croissante pour les enfants, selon un rapport qui appelle les entreprises technologiques à intervenir pour mettre fin à la radicalisation des hommes et des garçons solitaires en ligne.

Le mouvement incel des « célibataires involontaires » est une sous-culture en ligne regroupant des hommes qui se définissent comme incapables d’avoir des relations sexuelles ou de trouver l’amour et qui expriment une hostilité et un ressentiment extrêmes envers les femmes.

Des recherches menées sur le principal forum incel au monde ont révélé l’existence d’une « communauté d’hommes en colère, belliqueux et arrogants » qui représente un « danger clair et présent » pour les femmes et une « menace émergente pour les enfants ».

Les utilisateurs publient des messages sur le viol toutes les 29 minutes, et les règles du forum ont été modifiées il y a six mois pour permettre l’affichage de messages sur la pédophilie.

Plus d’un cinquième des messages contenaient des propos misogynes, racistes, antisémites ou anti-LGBTQ, et 16 % des messages contenaient des insultes misogynes, selon cette étude.

Sur le forum, Sky News a trouvé sur ce forume des messages affirmant que « les femmes devraient être des esclaves sexuelles » et des témoignages comme « je ressens de la haine quand je vois une fille ».

L’étude, qui a porté sur plus d’un million de messages sur une période de 18 mois, a révélé que les messages citant des tueries de masse ont augmenté de 59 % au cours de cette période.

Les auteurs de cette étude ont averti que « si elles ne sont pas contrôlées, les communautés incel ont le potentiel de se radicaliser davantage » et ont appelé les entreprises technologiques à agir.

Les auteurs de tueries de masse sont réputés pour avoir été actifs dans des communautés incel et pour y avoir discuté de leurs idées. C’est notamment le cas d’un assassin originaire de Plymouth, Jake Davison, qui a tué cinq personnes dont une fillette de trois ans en août 2021. Davison a commis la fusillade la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis 2010.

Pas des loups solitaires

Imran Ahmed, directeur général du Centre for Countering Digital Hate (CCDH), un groupe britannique à but non lucratif qui a réalisé l’étude, a déclaré : « Les Incels ne sont pas des loups solitaires ou des êtres socialement isolés.

« Ils sont en fait imbriqués dans des communautés très actives, avec une idéologie cohérente et évolutive qui s’est radicalisée au cours des 18 derniers mois.

« Ils s’encouragent mutuellement à commettre des violences de masse, normalisent la violence sexuelle contre les femmes et ont même codifié leur approbation de la sexualisation des enfants. »

Un élève britannique a demandé conseil à des incels après avoir été dénoncé au programme Prevent.

Dans certains cas, des garçons âgés de 15 ans seulement sont entraînés dans une culture secrète de haine et d’extrémisme, indique la recherche.

Un utilisateur, qui porte le pseudonyme de Carl dans le rapport, a publié un message sur le forum pour demander de l’aide après avoir été signalé à Prevent pour avoir transporté un poignard dans son sac d’école.

D’autres membres du forum lui ont répondu en lui donnant des conseils sur la manière d’éviter d’être surveillé en ligne et l’ont félicité pour sa décision d’arrêter de prendre des médicaments psychiatriques.

Tout au long du fil de discussion, Carl a qualifié les médicaments psychiatriques prescrits de « pilules juives », en référence à une théorie de conspiration incel selon laquelle la médecine psychiatrique fait partie d’une conspiration juive visant à apaiser les hommes blancs.

Utilisateurs du pouvoir

La recherche a été menée en copiant des messages affichés sur ce forum et en analysant l’activité des membres, les tendances et les mots-clés.

Le forum a reçu une moyenne de 2,6 millions de visites mensuelles issues de 17 118 membres. Au cours des 18 mois couverts, seuls 4 057 d’entre eux ont écrit des messages.

Près de la moitié (43,8 %) du trafic du forum provenait des États-Unis, et 7,5 % du Royaume-Uni.

L’activité du forum est le fait de 406 « super-utilisateurs », qui produisent 74,6% de tous les messages, certains passant plus de 10 heures par jour sur le forum.

Les règles du forum ont été modifiées en mars, passant de « ne pas sexualiser les mineurs » à « ne pas sexualiser les mineurs pré-pubères ».

Contenu Incel sur YouTube

L’étude a révélé que les utilisateurs du forum partageaient le plus souvent du contenu provenant de YouTube, où les chaînes incel comptent plus de 136 000 abonnés et 24,2 millions de vidéos vues.

Selon les chercheurs du CCDH, M. Davison s’est abonné à une chaîne de contenu incel que YouTube a refusé de supprimer malgré la pression publique.

Une autre chaîne diffuse des vidéos de femmes filmées secrètement à Londres.

Lire aussi : Le mouvement Incel inquiète de plus en plus la police britannique

Le CCDH a exhorté YouTube à supprimer toutes les chaînes incel et a demandé à Google d’éliminer les sites Web de l’ »incelosphère » de ses résultats de recherche.

M. Ahmed a déclaré : « Nous constatons dans cette étude une dynamique réflexive entre les communautés misogynes en ligne et les incels.

« Ils se disputent, se soutiennent, partagent des idées, font la promotion de leur lexique et de leurs valeurs. En bref, ce sont des frères d’armes dans une guerre contre les femmes.

« C’est pourquoi une petite sous-culture, qui se compte en milliers, a eu un effet aussi énorme. »

Sky News a demandé un commentaire à YouTube.

Pas tous violents

Le Dr Lewys Brace, maître de conférences à l’Université d’Exeter, spécialisé dans la radicalisation extrémiste en ligne, y compris la culture incel, a déclaré à Sky News qu’il était d’accord avec les recommandations de l’étude.

« Ce qui me préoccupe personnellement le plus dans ce mouvement incel, c’est que les gens n’ont pas besoin de chercher ce genre de choses pour y accéder », a-t-il déclaré.

Bien que certains membres de la communauté représentent une réelle menace pour les autres, il a souligné que la plupart ne sont pas violents.

« Il est évident que tous les membres de cette communauté ne sont pas violents, a-t-il déclaré. En fait, mes recherches ont montré que les conversations réellement violentes sont la minorité des conversations tenues sur ces plateformes. »

« Le problème pour les forces de l’ordre est de faire la différence entre une personne qui intervient sur Internet et une personne qui représente une menace réelle », a ajouté le Dr  Brace.

Il a ajouté : « Pour moi, ceux qui me préoccupent sont ceux qui prennent ces idées à coeur, et qui écrivent de longs messages où ils intégrent ces idées avec leurs expériences personnelles hors ligne. »

Compte tenu de l’exemple de Davidson postant de longues vidéos YouTube reprenant des idées incel, le Dr Brace a déclaré : « C’est exactement ça. C’est exactement le genre d’exemples dont nous devrions nous préoccuper. »

Les origines du mouvement incel

On pense que l’incel en tant que forme d’auto-identification date d’un site web fondé dans les années 1990 pour soutenir les personnes qui avaient du mal à avoir des expériences sexuelles.

Le risque est que la frustration sexuelle et les reproches que les incels adressent aux femmes se transforment en violence.

L’attaque la plus célèbre a été perpétrée par Elliot Rodger, 22 ans, qui a tué six personnes et s’est suicidé lors d’une tuerie en Californie en 2014.

Il a laissé derrière lui un « manifeste » de 137 pages et une vidéo YouTube révélant qu’il a perpétré cette attaque parce qu’il ne parvenait pas à établir une relation avec une femme, ce qui l’a conduit à haïr les personnes en couple.

Rodger est fréquemment idolâtré et vénéré dans les forums incel où il est parfois appelé le « gentleman suprême ».

Version originale: https://news.sky.com/story/incels-waging-war-against-women-and-pose-emerging-threat-to-children-study-finds

Traduction: TRADFEM

Une réflexion sur “Une étude portant sur la communauté des « incels » révèle que ces hommes « mènent une guerre contre les femmes » et constituent une « menace émergente pour les enfants ».

  1. Coïncidence: je lis ces jours-ci Homo Erectus (2012) un roman complaisant de Tonino Benacquista sur une société secrète de Parisiens qui se réunissent pour étaler leurs déboires sentimentaux auprès des femmes, une dynamique masculiniste sur laquelle les féministes étasuniennes Barbara Ehrenreich et Susan Faludi ont levé le voile il y a une quinzaine d’années dans The Hearts of Men et Backlash: La guerre secrète contre les femmes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.