Suzanne MOORE: « Les femmes doivent avoir le droit de s’organiser entre elles »

« …Accuser les femmes qui veulent s’organiser entre elles d’être transphobes est une impasse qui ne bénéficie qu’au patriarcat, qui ne redoute rien plus que l’affranchissement des femmes. Or nous sommes précisément en train de retomber dans une société qui interdit aux femmes toute décision concernant leur propre réalité… »

La hausse d’achalandage d’un site pornographique extrême fait craindre des malversations et appelle des mesures urgentes, estiment des député-e-s britanniques.

« Il est facile de mettre en ligne des contenus non consensuels, car Pornhub permet les téléchargements anonymes », explique Laila Mickelwait du groupe militant états-unien Exodus Cry. « Ils ne demandent qu’une adresse électronique. Ces vidéos mettent en scène des millions de filles et de femmes dans des situations parfois violentes, et l’on n’a aucun moyen de savoir qui elles sont ou si elles sont vraiment consentantes et ont plus de 18 ans ».

Les Mexicaines appellent à une grève nationale le 9 mars après une série de féminicides extrêmement violents.

Gretel Morales: « Au Mexique, chaque jour voit non moins de 10 femmes assassinées, 4 enfants enlevés, et il est rare que les autorités résolvent ces affaires ou punissent les criminels en cause. C’est pourquoi des femmes élèvent maintenant la voix pour réclamer égalité, justice et élimination de la violence sexuelle, particulièrement les féminicides. »