Ce pourquoi des allié-es deviennent des TERFS

Par Olivia Broustra Version originale: « The Trans Ego: Why Allies are becoming TERFS » Texte aussi publié en français sur le blog Scènes de l’avis quotidien Bien joué. Vous avez amené un transfemme à être considéré comme suffisamment femme pour être admis dans une prison pour femmes. Vous avez mis un violeur dans une prison de…

Doublethink, le nouvel essai de Janice Raymond

« Je veux que Doublethink contribue à nous faire prendre conscience de l’emballement de l’idéologie transgenriste et de ses coûts, notamment ce qui est en jeu lorsque des hommes sont autorisés à participer à des compétitions sportives féminines et lorsque les parents ne sont pas informés des programmes scolaires qui confondent sexe et genre et qui peuvent faciliter le traitement hormonal d’un enfant sans le consentement de ses parents. Je veux que Doublethink soit lu par les lesbiennes et les féministes, mais aussi par le grand public. » (Janice Raymond)

Sur la création de stratégies cohérentes par les activistes luttant pour opposer la réalité du sexe au mythe du genre

er la plus grande force physique des hommes lorsque l’on discute de la question des hommes dans les sports féminins, ce dont tout le monde est déjà conscient, nous pourrions nous demander : Qui a décidé de ces changements et pourquoi ?  Pourquoi les sociétés du monde entier se sont-elles rapidement modifiées pour une petite partie de la population qui achète des médicaments et des opérations chirurgicales ?  Qui finance ces changements et à quelles fins ? 

Comparons le mouvement masculiniste au mouvement transactiviste

Trans Right Movement Mouvement Transactiviste Men’s right Movement Mouvement Masculiniste   Want to end sex based legal protection Veulent en finir avec les protections légales sexo-spécifiques (protections des femmes)     Want to end sex based legal protection Veulent en finir avec les protections légales sexo-spécifiques (protections des femmes)   Coton ceiling Plafond de coton…

La médecine transgenriste a-t-elle un robuste fondement philosophique ?

« … affirmer des prétentions identitaires transgenristes, et effectuer des interventions médicales et chirurgicales sur la base de telles prétentions n’est pas une réponse vraiment responsable ou compatissante pour ceux qui souffrent de dysphorie de genre, mais est plutôt susceptible d’entraîner un préjudice profond, du moins à long terme… »

Germaine Greer: Pourquoi le changement de sexe est un mensonge

GERMAINE GREER: « (…) J’ai sur mon bureau trois lettres d’un « transgresseur de genre », qui croit qu’il peut passer d’un sexe à l’autre à volonté, et qui fournit la série habituelle de photos de lui en femme pour le prouver. Ses lettres exposent en détail ce qu’il attend de moi, à savoir que j’accepte sa vision de l’univers, que je l’autorise à une intimité immédiate et que je lui permette de décrire mes sentiments. (…) »