« Chaque agresseur devient plus instable » : la vérité sur la montée révoltante des meurtres par violence conjugale

« …Pour le reste d’entre nous, dit-elle, soyez vigilantes. « Si vous connaissez quelqu’un qui souffre, dotez-vous d’un code secret, une phrase qu’elle peut dire si elle a peur – comme « J’ai besoin d’une pinte de lait ». »

La violence masculine : « Une pandémie à part entière »

« … nous pouvons toutes et tous faire notre part pour aider les femmes à quitter les situations de violence conjugale. Elle ajoute que l’on s’attend souvent à ce que les femmes battues appellent à l’aide, mais qu’il n’est pas toujours possible ou sûr pour elles de le faire. Les femmes en situation de violence sont manipulées émotionnellement pour les empêcher d’appeler à l’aide… »

Mais pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas être plus gentilles ?

« (…) la pandémie de coronavirus a clairement mis en évidence les différences sexuelles entre les hommes et les femmes. Les hommes sont beaucoup plus susceptibles de mourir du virus, et ce en raison de leur sexe, et non de leur « identité de genre ». Aux négationnistes de la science et de la biologie, pour qui « les transfemmes sont des femmes », le virus apprend une autre histoire.(…) »

Québec a abandonné son personnel de santé de première ligne

« Posez la question à n’importe quelle travailleuse en soins de longue durée », dit Mme Stake-Doucet, « tout le monde savait exactement ce qui allait arriver. Comme d’habitude, nous avons été complètement ignorées. Et des gens sont morts. Beaucoup de gens. C’est ce qui est le plus difficile pour mes collègues. C’est comme une colère désespérée. Vous pleurez des larmes de colère tout en assurant les soins parce que nous savons que cela aurait pu être évité. »

Open Letter: Are “transwomen” women?

« (…) No feminist questions the suffering of people who feel they weren’t “born in the right body”. That said, we must ensure the preservation of our spaces and keep our strategies focused on girls and women. It is the survival of our movement that is at stake, and therefore the survival of our rights and integrity. »