La violence masculine est le problème et les transfemmes la commettent aussi.

Par Jaqueline Sephora Andrews, sur le blogue GenderApostates L’ampleur dévastatrice de la violence masculine à l’égard des femmes et des transfemmes est sous-déclarée et sous-reconnue, et la violence perpétrée par certaines transfemmes contre les femmes est niée en bloc. On peut constater une bonne part de l’hostilité venimeuse que ressentent ces transfemmes envers les vies…

Sarah Ditum trouve révélatrice la quasi-absence de débat public sur ce qui fait un « vrai homme »

À notre époque si révolutionnaire du genre, les gens semblent encore trouver plus facile d’accepter l’existence d’un « pénis féminin » que celle de petits garçons qui aiment les princesses et la couleur rose. PAR SARAH DITUM, The New Statesman, le 29 mars 2017 Je n’ai jamais tenté d’être un homme, mais la journaliste américaine Norah Vincent en…

Finn Mackay : Aux hommes pour qui ça ne veut rien dire – Le harcèlement sexuel, ça importe.

Par Finn Mackay, autrice et conférencière Les mots « harcèlement sexuel » sonnent très officiels : ils font penser à un grief déposé devant un tribunal du travail. Tout le monde sait que le harcèlement sexuel est incorrect, très probablement illégal et certainement politiquement inacceptable. Mais un nombre incroyable de gens pensent que le harcèlement de femmes par…

L’essai de récupération symbolique de Chimamanda Ngozi Adichie est tout sauf intersectionnel

Qui est Adichie?
«  »L’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie est la figure de proue de ce nouveau féminisme éditorial, décomplexé, affirmé, posé. Avec un humour certain, une élocution précise mais décontractée, cette jeune femme qui partage son temps entre le Nigeria et les Etats-Unis a inventé à elle seule un nouveau mode d’expression. Partis du Net ou des réseaux sociaux, ses textes et allocutions deviennent livres, diffusés dans le monde entier. » (LIBÉRATION, 8 mars 2017)

« Gestateurs », « hôtes » et « personnes enceintes » : Le pacte entre la droite et la gauche pour effacer les femmes

par RAQUEL ROSARIO SANCHEZ, 28 février 2017, sur Feminist Current Photo : El País/Samuel Sánchez « Nous ne sommes pas des moutons » – ce titre d’un billet d’opinion, publié dans le grand journal espagnol El País, suggère une dynamique de femmes opprimées se réappropriant leur position de sujet. Toutefois, ce texte est signé Noelia Oses Fernandez, qui…