Théorie queer, pédophilie et Jeopardy avec Derrick Jensen

Ce texte est la traduction d’une transcription d’un discours de Derrick Jensen qui avait été interrompu par des activistes des caprices des hommes. La vidéo n’est malheureusement plus disponible, mais le texte original en anglais peut être lu ici.

Note de la traductrice : Dans le doute j’ai préféré traduire « pedophilia » par pédophilie au lieu de pédocriminalité.

« Audience » se réfère à une réaction de groupe. Lorsqu’une personne dans l’audience parle individuellement, j’ai ajouté un numéro. Ce n’est pas toujours le même numéro pour la même personne même si on reconnaît certaines voix. J’ai préféré ne pas prendre le temps d’identifier à chaque fois pour éviter des erreurs.

Les traductions des citations sont les miennes et non des traductions publiées.

Je n’ai pas respecté la règle grammaticale « ne… pas » pour garder le ton informel et conversationnel de Derrick Jensen.

Derrick Jensen : Il y a une longue corrélation entre l’anarchisme, la pédophilie et le soutien pour la pédophilie.

Audience : Cris.

Audience 1: Vous pouvez parler d’un truc pertinent ?

Derrick Jensen : Attendez, attendez, attendez, c’est une super réplique ça, merci beaucoup pour avoir posé la question « Vous pouvez parler d’un truc pertinent ? ». J’ai parlé de culture du viol toute la journée, et la pédophilie et le soutien pour la pédophilie ne font pas partie de la culture du viol ?!… En fait, vous faites comme s’il s’agissait d’un lien trompeur, alors on va jouer à Jeopardy [jeu télévisé étatsunien où il faut deviner une question à partir de sa réponse]. On va jouer à Théorie queer, pédophilie, et Jeopardy.

Ok, voici la réponse : Il est considéré comme le parrain de la théorie queer.

Audience 1 : Foucault !

Audience 2 : Qui est Foucault ?

Derrick Jensen : Qui est Foucault ?! Ok, cent points !

Hm, Foucault… Une autre manière de poser la question est : Qui a soutenu… Non, en fait la réponse serait : « Il a soutenu l’élimination de l’âge légal du consentement jusqu’à inclure les enfants ».

Audience 1 : Qui est Foucault ?

Audience 2 : Merci !

Derrick Jensen : Ok, suivant : L’autrice du document fondateur de la théorie queer.

Audience 1 : Qui est Gayle Rubin ?

Derrick Jensen : Qui est Gayle Rubin ?!

Quel pourcentage… Non, non la réponse est : 50%. La question est ?…

Audience 1 : Quel est le pourcentage de cet article consacré à la défense de la pédophilie, en particulier celle de l’association Boy Lovers [Amants de garçons], les amants étant des hommes et non des garçons.

Audience : Applaudissements

Derrick Jensen : Et puisque vous ne me croyez pas : citation, citation… Ceci est dans le document fondateur de la théorie queer :

« Tout comme les communistes et les homosexuels des années 50, les Boy Lovers [Amants de garçons] sont si stigmatisés qu’il est difficile de trouver des défenseurs de leur libertés civiques et encore moins de leur orientation érotique. »

Ceci est dans le document fondateur de la théorie queer. Ah désolé, j’utilise des faits !

Audience : Rires, applaudissements.

Derrick Jensen : Je suis infiniment désolé, on ne devrait jamais laisser des faits s’interposer !

Ah d’ailleurs, elle a aussi comparé la pédophilie [cris de colère dans la salle], elle a comparé la pédophilie à une préférence pour de la nourriture épicée. Le truc c’est que j’ai jamais entendu personne avoir besoin d’années de thérapie pour avoir mangé une soupe harissa piquante.

Audience : Applaudissements.

Derrick Jensen : Ok, on est à deux cents points. Maintenant c’est, maintenant c’est pédophilie et théorie queer pour trois cents points. La réponse est : L’autrice de Macho Sluts [Putes machos],  Public Sex [Sexe public].

Audience 1 : Qui est Pat Califia !

Derrick Jensen : Pat Califia.

Audience 2 : Derrick Jensen est un éco-fasciste.

Audience : Rires.

Derrick Jensen : Attendez, attendez, attendez, qu’est-ce qu’on m’avait demandé ? De rester pertinent !

Audience : Rires, applaudissements, cris de colère.

Derrick Jensen : Ok, parlons de Pat Califia.

Audience : Plaintes.

Audience 1 : Putain de transphobe !

Audience : Plaintes.

Audience : Tumulte indistinct.

Derrick Jensen : Voici un extrait d’un des livres de Pat Califia.

Audience : Plaintes.

Derrick Jensen : C’est très intéressant : dès que je parle de la relation entre la théorie queer, l’anarchie et la pédophilie, c’est à ce moment-là que hm, ça devient… qu’on veut vraiment me faire taire.

Audience 1 : C’est clair.

Audience : Plaintes, cris.

Derrick Jensen : Ok, voici ce qu’écrit Pat Califia.

Audience : Plaintes.

Audience 1 : Vous êtes homophobe !

Derrick Jensen : Pat Califia — Oh attendez, attendez, attendez, un instant, un instant, on m’a accusé d’homophobie parce que je suis contre la pédophilie… Qui exactement fait le lien entre les deux ?

Audience : Applaudissements.

Derrick Jensen : Voici un extrait de Pat Califia.

Audience : Plaintes.

Derrick Jensen : Pat Califia a écrit :

« Tout.e enfant en âge de décider s’elle/il veut ou non manger des épinards, jouer avec des camions ou mettre des chaussures est en âge de décider s’elle/il veut courir nu.e au soleil, se masturber, s’asseoir sur les genoux de quelqu’un ou entreprendre une activité sexuelle. »

Et par ça elle ne veut pas dire jouer au médecin entre enfants, elle veut dire avec des adultes, elle est très claire là-dessus parce qu’elle dit aussi que les pédophiles devraient être plus et non moins impliqués dans la vie des enfants.

Ok on en en était à trois cents, quatre cents ! Prochaine réponse :  La théoricienne queer la plus célèbre d’aujourd’hui, quelle est la question ?

Audience 1 : Judith Butler !

Derrick Jensen : Non la question n’est pas « Judith Butler », c’est « Qui est Judith Butler ? ».

Audience : Rires.

Derrick Jensen : Ok, Judith Butler est la théoricienne queer la plus célèbre d’aujourd’hui.

Audience 1 : On vous voit, vous tou.te.s qui êtes venu.e.s applaudir aujourd’hui. Vous vous fichez de la vie des personnes trans.

Audience : Plaintes.

Derrick Jensen : Ok voici une super citation de Judith Butler. Voici une super citation de Judith Butler.

Audience : Tumulte indistinct.

Audience 1 : C’est la putain de vérité, vous vous foutez de la vie des trans !

Derrick Jensen : Ok, Judith Butler a écrit:

« Alors, j’ajoute toujours ce qualificatif ‘quand l’inceste est une violation’ suggérant qu’il y a des instances où ce n’est pas le cas. Pourquoi parlerais-je ainsi ? »

Audience 1 : On vous voit faire!

Derrick Jensen : « Eh bien, je pense bel et bien qu’il y a probablement des formes d’inceste qui ne sont pas forcément traumatiques ou qui acquièrent leur caractère traumatique à cause de la prise de conscience de la honte sociale qu’elles produisent. »

Oui c’est Judith Butler, une des héroïnes du queer.

Ok, maintenant pour 500 points, nous avons la dernière question pour Théorie queer et pédophilie. La réponse est : le ou la théoricien.ne queer qui a condamné publiquement la pédophilie ?

Audience 1 : Zéro !

Audience 2 : Zéro !

Audience 3 : Qui est personne ?

Derrick Jensen : « Qui est Personne ? »!  Pas un.e seul.e. Parce que tout leur truc est basé sur la transgression.

Audience 1 : Doux Jésus.

Derrick Jensen : Ouais, je suis d’accord, doux Jésus…

5 réflexions sur “Théorie queer, pédophilie et Jeopardy avec Derrick Jensen

  1. Si c’est vrai c’est une information intéressante. Mais sans la référence précise du livre où Butler a défendu l’inceste, l’argument n’est pas vraiment utilisable : les militants transgenres diront qu’il est faux (et sans la référence comment leur donner tort ?). Sans compter qu’il fait penser au lien que font les homophobes entre homosexualité et pédophilie ou zoophilie, sans la référence exacte l’argument ressemblera à ce genre de propos (évidemment faux et honteux).

    Si je la trouve je reviendrais mettre un autre commentaire. Mais si d’autres ont déjà la référence, je prends.

  2. TERMINOLOGIE PÉDOMANIE : les pédophiles n’aiment pas les enfants, parce qu’ils ne respectent ni leur discernement en construction ni leur consentement en devenir. Ce sont des maniaques qui tentent de justifier leur obsession de la sexualité enfantine au nom d’une libération à leur profit, il est plus indiqué de les appeler des pédomanes.
    Il y a des pédomanes abstinents qui respectent les lois et les enfants, ils méritent tout notre respect, notre soutien et nos encouragements.
    Le terme de pédocriminel désigne un pédomane qui enfreignant les lois a commis des atteintes sexuelles ou le crime de viol sur un enfant de moins de 15 ans : alignons l’âge du seuil du non-consentement avec l’âge de la majorité sexuelle.
    INCESTE : dans la loi française, il fait partie des circonstances aggravantes. On parle de viols ou d’agressions sexuelles aggravés quand ils sont commis par un ascendant (parents, grands-parents), un tuteur, oncles, tantes, beaux parents, frères et sœurs s’ils ont autorité de droit ou de fait.
    INCESTITUTIONNEL : dans les métiers où la relation de confiance est consubstantielle et asymétrique (santé, droit, éducation…), un code de déontologie interdit les relations sexuelles entre professionnel et patient/client. Le transgresser a des effets incestitutionnels qui peuvent être prévenus par la rupture du contrat, et en respectant un temps de latence suffisant avant une reprise éventuelle de la relation dans un autre cadre.

  3. Merci. Voici cette citation:
    Dans son livre publié en 2004, « Undoing Gender », Judith Butler – souvent caractérisée comme une disciple de Foucault – reprend ces arguments. Elle écrit : « Je continue donc à ajouter cette qualification : « lorsque l’inceste est une violation », ce qui laisse entendre que je pense qu’il peut y avoir des cas où il n’en est rien. Pourquoi est-ce que je parlerais de cette façon ? Eh bien, je pense qu’il y a probablement des formes d’inceste qui ne sont pas nécessairement traumatisantes ou qui acquièrent leur caractère traumatisant en raison de la conscience de la honte sociale qu’elles produisent » (p.157) Nous y voilà : selon Butler, ce n’est pas l’acte de violence sexuelle qui est traumatique, mais la stigmatisation qui lui est attachée.

    Elle enchaîne avec le retournement de situation désormais usuel, consistant à dire que ce sont les personnes dénonçant la violence qui sont violentes : « La réification du corps de l’enfant comme surface passive constituerait donc, à un niveau théorique, une privation supplémentaire de l’enfant : la privation de la vie psychique » (p. 155) (traduisonsla : ce sont les personnes considérant l’enfant comme une victime d’inceste qui objectifient et oppriment l’enfant).

    Et elle termine par une ouverture à la décriminalisation de l’inceste, accusant l’interdiction de l’inceste d’être « la violation » : « Il faudrait donc peut-être repenser l’interdiction de l’inceste comme celle qui protège parfois contre une violation, et qui devient parfois l’instrument même d’une violation » (p.160)
    Ce type de raisonnement a été étendu à l’ensemble des violences sexuelles : par exemple, avec la notion de « kink-shaming »

  4. #MeTooInceste
    en France une déferlante de milliers de témoignages sur Twitter depuis le 16 janvier
    l’âge de non-consentement sexuel fixé hier à 13 ans au Sénat à l’unanimité (et pas 15), où la question est posée sur la création d’un crime spécifique d’inceste ?

    en Belgique depuis 2019 IMPRESCRIPTIBILITE des délits sexuels graves sur mineurs à titre de crimes contre l’humanité, tout comme les crimes de guerre et les génocides

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.