Lee Lakeman, à la Bibliothèque publique de Vancouver, le 10 janvier

« Je suis reconnaissante à celles et ceux d’entre vous qui ont traversé les clôtures d’excuses pathétiques et le cordon des intimidateurs pour venir tenir ici vos échanges sur les façons d’affronter l’idéologie transgenre tout en soutenant le féminisme. »

Publicités

Lee Lakeman speaks at the Vancouver Public Library, January 10

« I am grateful to those of you who came across the fences of pathetic excuses and the line of bullies to have your discussion of how to deal with the trans ideology while upholding feminism. »

Sheila Jeffreys – « Les principes de Jogjakarta : une menace internationale contre les droits des femmes »

« La section imposant l’« identité de genre » vise à enchâsser dans le droit l’idée d’un caractère inné du « genre » (c’est-à-dire des rôles et stéréotypes sexuels), ainsi qu’à supprimer les mesures de protection des femmes basées sur leur sexe et à faire en sorte que la critique féministe du « genre » devienne une forme de discrimination…. »

Dworkin et la fête de l’Halloween

« L’Halloween est le bon moment où prendre l’engagement de cette solidarité révolutionnaire. Cette nuit, nous nous souvenons de nos mortes. Cette nuit, nous nous souvenons ensemble que neuf millions de femmes ont été tuées parce que des hommes les ont qualifiées de charnelles, malicieuses et méchantes. Cette nuit, nous savons que ces femmes vivent aujourd’hui…

Allocution de la philosophe Kathleen Stock à Brighton

« Les transactivistes voudraient vous amener à croire qu’il n’y a pas de conséquences importantes ou de conflits d’intérêts pour les femmes biologiques si les transfemmes auto-identifiées sont acceptées comme des femmes au sens propre dans tous les contextes possibles. Je ne crois pas que ce soit vrai.
Je pense qu’il existe certaines autorisations, protections et ressources qui, si elles sont accordées aux transfemmes sur une simple autodéclaration, enlèvent quelque chose aux femmes biologiques ; et, en raison du sexisme, elles enlèvent en fait des choses qui sont DÉJÀ déficientes. »

DISCOURS D’OPRAH WINFREY AUX GOLDEN GLOBES AWARDS

« …Je veux donc ce soir exprimer ma gratitude à toutes les femmes qui ont enduré des années de sévices et d’agressions parce qu’elles, comme ma mère, avaient des enfants à nourrir et des factures à payer et des rêves à poursuivre. Ce sont les femmes dont nous ne connaîtrons jamais les noms… » (Oprah)