Barbara Kay : Au Royaume-Uni, la fermeture de la clinique Tavistock met en évidence les préjudices causés par les théoriciens radicaux du genre

« La Society for Evidence Based Gender Medicine (SEGM) s’est réjouie de la nouvelle, citant les multiples signaux d’alarme qu’elle avait lancés au fil des ans, notamment la « rareté des preuves » justifiant la suppression de la puberté et les problèmes éthiques entourant le consentement éclairé chez les mineurs. »

Les parents doivent résister à l’évangile du lobby Stonewall

« La question que j’aimerais vraiment poser est comment peut-on savoir que les bloqueurs de puberté eux-mêmes ne poussent pas un enfant à une plus grande dysphorie et à une transition ? … Qui se soucie de chacun des enfants concernés quand il y a une guerre culturelle à gagner ? Les parents, j’espère. »

Une enquête est réclamée sur les experts judiciaires en matière d’ « aliénation parentale ».

« En tant que député de Harlow, j’ai constaté des cas absolument tragiques de violence conjugale, mais il me semble que le tribunal de la famille est toujours biaisé contre la victime, plutôt que contre l’agresseur. L’on constate un obstacle après l’autre que la victime doit surmonter pour protéger ses droits de garde parentale et de visite. Toute solution qui sera en mesure de garantir que le système judiciaire offre une chance réelle et équitable de limiter l’accès parental des assaillants sera la bienvenue. » (Député Robert Halfon)

Lettre à la femme qui m’a traitée de TERF et de transphobe haineuse, pour avoir défendu les droits des femmes

« (…) Souvenez-vous de moi lorsque vous lirez dans les journaux que les statistiques criminelles concernant les viols et les meurtres commis par des femmes sont en augmentation, et que les femmes commettent aujourd’hui un nombre bien plus élevé de viols et de meurtres que lorsque vous étiez adolescente ou jeune femme. Et vous savez que que ces « femmes » sont des hommes et que les statistiques sont fausses, mais contester cela serait un discours haineux. (…) »

TRANS, d’Helen Joyce – Quand l’idéologie se heurte à la réalité

« (…) La plupart des gens soutiennent les « droits des trans » – en supposant que ce qui est réclamé est quelque chose de similaire au mariage homosexuel et au droit de vote des femmes., qu’il s’agit de permettre aux personnes transgenres de vivre pleinement leur vie, sans discrimination, harcèlement ni violence, et de s’exprimer comme elles le souhaitent.
De tels objectifs sont louables, mais ils ne correspondent pas aux revendications du transactivisme dominant.
(…)
Pour s’attaquer à tous les maux que je décris – la destruction des droits des femmes, la stérilisation des enfants non conformes à leur assignation de genre, la propagation de l’homophobie post-moderniste et la corruption de la recherche médicale et scientifique – il faudra prendre un engagement renouvelé en faveur de deux intérêts partagés par tous dans une démocratie laïque et libérale : la liberté de croyance et la liberté d’expression. (…)

La face sombre de l’arc-en-ciel

« … La peur d’être accusé-e de certaines prétendues « phobies » étouffe des questions et des débats légitimes sur le rôle des entreprises qui imposent aux enfants des concepts d’adultes – et sur leurs motivations pour le faire…. »

Théorie queer, pédophilie et Jeopardy avec Derrick Jensen

(Mis en ligne le 30 décembre 2020 sur son site par Yağmur Uygarkızı Ce texte est la traduction d’une transcription d’un discours de Derrick Jensen qui avait été interrompu par des activistes des caprices des hommes. La vidéo n’est malheureusement plus disponible, mais le texte original en anglais peut être lu ici. Note de la…

La précipitation que met le gouvernement canadien à instituer « l’identité de genre » risque de rendre un très mauvais service aux jeunes.

(…) Madame Buffone déclare dans son attestation : « Ce qui s’est passé dans la classe de ma fille était « une pratique destinée à modifier « l’identité de genre d’une personne » – la définition même de la thérapie de conversion que vous criminalisez avec votre projet de loi ». La logique des Buffone me semble impeccable. (…)