Barbara Kay s’étonne d’une nouvelle culture du déni de l’évidence au profit des agresseurs

« Le scandale aujourd’hui associé à l’organisation Mermaids devrait être un signe d’espoir que les garde-fous des lois, des coutumes et des tabous sont toujours en place, fût-ce de manière chancelante. Mais le mouvement qui s’efforce de normaliser une « repensée » de la pédophilie considérera cet embarras comme un revers temporaire, car il croit que l’esprit du temps est clairement dans son camp. »

LE DROIT SEXUEL MASCULIN (partie 2)

« Derrière tous les arguments avancés par les décideurs politiques et le système judiciaire, qui justifient cet état de fait en prétextant que ces affaires sont difficiles à traiter, se cache une adhésion systémique à l’idée selon laquelle ces types de comportement masculin seraient essentiellement naturels. » (Sheila Jeffreys)

Et si ce n’était qu’une phase ?

Notre conception de nous-mêmes n’est jamais tout à fait fixe. Par Victoria Smith, rubrique Artillery Row, The Critic Le 1er novembre 2022 Personne n’aime se faire dire qu’ille ne fait que « passer par une phase ». C’est une phrase qui semble, au mieux, condescendante et dédaigneuse – quoi que vous ressentiez, c’est trop éphémère pour être…

Le Royaume-Uni interdira-t-il toute critique de l’idéologie transgenriste?

Les enseignant-es qui discutent des droits des femmes sexo-spécifiques avec leurs collègues transgenres seront bientôt considérés comme « transphobes », selon une politique proposée par les membres du plus grand syndicat d’enseignants de Grande-Bretagne. Le « réseau trans et non-binaire » du Syndicat national de l’éducation (SNE) a proposé que quiconque s’attend à ce que…

Journée internationale de la non-prostitution — Il n’y a pas de prostitution anodine

À l’occasion de la Journée internationale de non-prostitution, vous trouverez ci-joint un document précisant dix bonnes raisons de ne pas décriminaliser l’achat de sexe, le proxénétisme et la tenue de maisons closes au Québec, au Canada et dans le monde. Bonne lecture ! Johanne JutrasAdministratriceResponsable du Comité sur la prostitution, la pornographie et les violences…

Sheila Jeffreys parle de sa recherche sur les bases idéologiques de l’engouement pour la pornographie.

SHEILA JEFFREYS: La première partie de mon livre The Spinster And Her Enemies traite des idées des militantes féministes, qui avaient une analyse très cohérente de la sexualité, voyant l’assujettissement sexuel des femmes comme la base de la domination masculine, et cela à travers notamment une étude des campagnes contre les violences sexuelles à l’égard des petites filles.

« Une faute médicale et un crime contre l’humanité »

« (…) Des établissements médicaux, pharmaceutiques et psychologiques américains soumettent systématiquement des enfants et des adolescents aux effets horribles des agonistes de la GnRH, et ignorent délibérément les preuves accablantes qui militent contre l’utilisation de ces médicaments pour traiter toute condition qui ne met pas la vie en danger. Lesbians United considère cette pratique comme une forme de torture et de violence. Elle doit être stoppée. Tou•tes les professionnel•les de la santé qui y ont participé doivent être tenu•es responsables financièrement, professionnellement et socialement, et poursuivi•es dans toute la mesure permise par la loi. »

Feminist Current a 10 ans – trinquons à une autre décennie d’annulations !

« Voir des femmes qui avaient passé leur vie à travailler pour les femmes être harcelées, menacées, ostracisées, agressées verbalement et expulsées de leurs communautés, partis politiques et groupes d’activistes était inacceptable pour moi. Voir des jeunes hommes et femmes qui n’avaient rien apporté au monde et certainement rien fait pour lutter contre la violence envers les femmes tenter de détruire tout ce que les femmes avaient construit pendant des décennies était inacceptable pour moi. Les femmes qui faisaient du bien étaient réduites au silence, accusées de la chose même qu’elles subissaient : l’effacement, l’intimidation, l’intolérance, voire la violence. »