TOKYO 2020 – Lettre ouverte de l’entraîneuse canadienne Linda Spenst-Blade (versions ang., fr. et japonaise)

Why allow men to compete with women?

By Linda Blade, PhD, Sport Performance Professional
May 4, 2021

Dear Olympic Games Officials and people of Japan:
The modern Olympic Games was envisioned as a festival where sports competition would
remain a merit-based domain where excellence could be celebrated on a level playing field
without bias towards social rank or cultural heritage.
Unfortunately, in 2015, the International Olympic Committee (IOC) decided that the human
rights of some athletes supersede the rights of others.

Without consulting broadly or notifying many, the IOC decided that male athletes could self-
identify as women and would then be allowed to compete against female athletes.

This is outrageous and unfair!
As anyone can see from Olympic record charts, the male body has an enormous advantage over
the female body.(…)

TRANS, d’Helen Joyce – Quand l’idéologie se heurte à la réalité

« (…) La plupart des gens soutiennent les « droits des trans » – en supposant que ce qui est réclamé est quelque chose de similaire au mariage homosexuel et au droit de vote des femmes., qu’il s’agit de permettre aux personnes transgenres de vivre pleinement leur vie, sans discrimination, harcèlement ni violence, et de s’exprimer comme elles le souhaitent.
De tels objectifs sont louables, mais ils ne correspondent pas aux revendications du transactivisme dominant.
(…)
Pour s’attaquer à tous les maux que je décris – la destruction des droits des femmes, la stérilisation des enfants non conformes à leur assignation de genre, la propagation de l’homophobie post-moderniste et la corruption de la recherche médicale et scientifique – il faudra prendre un engagement renouvelé en faveur de deux intérêts partagés par tous dans une démocratie laïque et libérale : la liberté de croyance et la liberté d’expression. (…)

Pourquoi je crois que laisser des athlètes qui ont grandi en tant qu’hommes concourir dans des sports féminins provoquera une réaction négative du public

Par Helen Joyce pour le Mail On Sunday Publié le 10 juillet 2021 Dans un nouveau livre percutant sur l’un des sujets les plus controversés de la société contemporaine, Helen Joyce, journaliste senior pour The Economist, affirme que « l’auto-identification sexuelle » est décrite à tort comme la bataille des droits civiques de la présente génération. Dans…

Il est temps de se mettre en colère : l’exploitation d’illusions sur le genre est en voie de transformer notre société

« Alors que des efforts politiques se multiplient pour invalider dans le langage et dans la loi la réalité qu’il existe deux sexes et pour rendre acceptable la mutilation réelle de jeunes gens  au nom de l’expression d’une vague « identité de genre », la plupart des gens sont tétanisés, incertains de ce qui se passe. »

La face sombre de l’arc-en-ciel

« … La peur d’être accusé-e de certaines prétendues « phobies » étouffe des questions et des débats légitimes sur le rôle des entreprises qui imposent aux enfants des concepts d’adultes – et sur leurs motivations pour le faire…. »

Pourquoi permettre aux sportifs de concurrencer les sportives ?

« (…) Une politique drastique qui menace l’intégrité des sports olympiques féminins nécessite un examen approfondi, une étude à long terme et une consultation à grande échelle.
Aucun être humain sur la planète ne souhaite voir les Jeux Olympiques de Tokyo tournés en dérision et qualifiés d’humiliants au moment « historique » où un homme montera sur le podium olympique féminin.(…)

Au Canada, une organisation pénitentiaire féminine rejette les préoccupations exprimées par des femmes concernant la violence de détenus trans

Par Karen Finlay, https://www.womenarehuman.com/ – 7 juin 2021 — Ottawa, Canada. Le 2 juin 2021, un groupe de femmes ayant déjà été incarcérées vient d’adresser une lettre ouverte à l’Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry (ACSEF), pour “déplorer comment vous nous avez fait taire et refusé de tenir compte des menaces urgentes de violence pesant…