À propos du traitement honteux de la professeure Kathleen Stock par ses collègues de l’Université du Sussex

« La semaine dernière, des affiches sont apparues sur le campus de l’université du Sussex, demandant le renvoi de la professeure Kathleen Stock. Au milieu d’une ignoble collection d’insultes, ces placards la décrivaient comme « l’une des pires transphobes de cette île misérable (le Royaume-Uni), épousant une version abâtardie du féminisme radical » (…) »

Comment le féminisme « moderne » ou « de la troisième vague » profite aux hommes.

« (…) Le concept d’égalité déplace donc l’objectif de la lutte contre un problème structurel (l’oppression) vers la lutte contre la discrimination. Étant donné que cette dernière se rapporte à des détails plutôt qu’à des généralités et qu’elle peut être aussi bien positive que négative, aucun avantage n’est conféré aux femmes et elles ne peuvent que maintenir le statu quo ou aggraver leur situation ; les femmes n’ont de contrôle que sur les droits qu’elles souhaitent abandonner.( …) »

« Les femmes vivent actuellement une lutte encore plus importante que celle des suffragettes » : Helen Joyce et le débat sur le transgenrisme

L’autrice à succès du livre TRANS – WHEN IDEOLOGY MEETS REALITY – explique pourquoi les féministes « critiques de genre » ne devraient pas être vilipendées. Par Harry Lambert, dans The New Statesman, le 29 septembre 2021 Lorsque le gouvernement travailliste a introduit la Loi sur la reconnaissance du genre en 2004, peu de personnes impliquées dans…

ANTISPORTIF : Comment le transactivisme et l’obscurantisme détruisent le sport féminin.

RÉSUMÉ Par Linda Blade avec Barbara Kay, préfacé par Léa Quedeville Site web : https://unsporting.com         Lorsque le Comité international Olympique (CIO) a décidé en 2015 de permettre aux athlètes nés de sexe masculin de s’autodéclarer dans les compétitions féminines, c’est comme s’il avait complètement oublié que le sport est une chasse gardée basée sur…

L’effet Copenhague – Chapitre 1 d’un nouvel ouvrage « TRANS – Idéologie vs. Réalité »

par Helen JOYCE, Éditeur: Onlyword, Londres 2021. Traduction: TRADFEM TRANS – Chapitre 1 L’effet CopenhagueUne brève histoire de la transsexualitéTout a commencé par une histoire de bas. Le modèle de la peintre Gerda, l’actrice Anna Larssen, avait téléphoné pour dire qu’elle serait en retard pour son portrait. Taquine, elle suggéra : « Pourquoi ne pas utiliser…

Préface d’un livre-choc en cours de traduction

Introduction Voici un livre basé sur une idée qui paraît simple, mais qui a une portée considérable. Cette idée est qu’on devrait prendre les gens pour des hommes ou des femmes selon ce qu’ils ressentent ou ce qu’ils déclarent, et non selon leur biologie.  On appelle cela l’autodéclaration sexuelle, et c’est le principe central d’un…

Ellyn Kaschak: Honnêtement, je n’ai pas envie d’écrire cet article…

« (…) Les conférences, mais aussi la salle de classe et le laboratoire sont des lieux appropriés pour poser des questions importantes. Pourtant, les habitants de ces lieux sont actuellement réduits au silence au nom des droits de l’homme et d’un prétendu préjugé appelé « transphobie ». Des universitaires ont été censurés et, dans certains cas, ont perdu leur poste pour avoir simplement utilisé un langage jugé inacceptable par le mouvement transgenre, des mots comme « femmes ». Oui, prononcer le mot « femmes » est considéré comme un discours de haine et ce prétendu discours de haine transphobe est surveillé et éliminé de manière agressive dans nos propres universités.(…) »