Pourquoi faut-il que les transactivistes dénigrent les auteur·e·s de récits embarrassants pour la notion d’« identité de genre » ?

« Le fait qu’après avoir produit un reportage relativement équilibré – incluant des points de vue et des questions de transactivistes, en parallèle à des questions et des critiques [bien modestes] du discours convenu sur les « enfants trans » – tout en exprimant énormément de sympathie pour les jeunes qui s’identifient comme trans ou qui souffrent de ce qu’il appelle la « dysphorie de genre », Singal ait quand même été harcelé et attaqué de façon vicieuse, en dit long sur l’idéologie transgenre et ses partisans. « 

À propos de ma compassion

« Ma compassion va aux femmes qui sont violées ou agressées par des hommes se déclarant trans et qui, au lieu d’être soutenues, sont dénoncées si elles « mégenrent » leur violeur – en disant le mot « il ». »

Olivia Broustra : Le nombrilisme trans – pourquoi des allié-e-s deviennent des TERFS

« J’étais prête à me battre pour votre droit à des espaces trans. J’étais prête à vous soutenir quand vous pestiez d’avoir moins de choix de rencontres. Prête à dire de vous « elle » si cela vous faisait vous sentir mieux. Prête à me battre pour votre droit à des soins de santé et au respect. Prête à lutter contre les stéréotypes de genre et la violence masculine qu’on vous infligeait. J’étais prête à être votre alliée… »

« Ceci est une expérience. »

« L’enfant transgenre est une nouvelle identité remarquable, émergente depuis le début du siècle. Les médias présentent surtout des garçons photogéniques s’identifiant-comme-filles. .. Ce qu’on remarque moins, c’est la croissance spectaculaire des filles s’identifiant-comme-garçons; le nombre de patientes au traitement déclaré au National Health Service (NHS) a quadruplé au cours des quatre dernières années… »

Lettre ouverte au Nouveau Parti Démocratique de la Colombie-Britannique concernant la conduite de M. Oger, qui en occupe la vice-présidence

« (…) Au Canada, nous nous attendons à ce que nos représentant·e·s politiques ne s’engagent pas dans l’intimidation publique des femmes ou dans des campagnes de harcèlement coordonnées contre les personnes avec lesquelles ils/elles sont en désaccord, et nous nous attendons à ce qu’ils/elles s’abstiennent de menacer leurs commettant·e·s. Le NPD de la Colombie-Britannique devrait informer la personne qui occupe sa vice-présidence – et les femmes en général – que l’intimidation et la censure ne sont pas des valeurs de ce parti. (…) »

VOUS M’ASSASSINEZ : PROPAGANDE HAINEUSE OU CENSURE DE PAROLES FÉMINISTES ?

Par Jane Clare Jones, dans la revue Trouble&Strife Original créé par @STRIFEJOURNAL et repris sur le site Web A Room of Our Own – À Feminist/Womanist Network Les illustrations ci-dessous sont des messages affichés par des transactivistes sur le réseau Twitter. Les féministes radicales sont périodiquement accusées de nier le droit à l’existence des personnes…