LE PARADIS DU PROXÉNÈTE

« (…) Le commerce légal du sexe autorise les hommes à déshumaniser les femmes, tandis que les femmes prostituées demeurent violées, kidnappées, battues et assassinées à des niveaux supérieurs à la moyenne nationale. (…) »

La hausse d’achalandage d’un site pornographique extrême fait craindre des malversations et appelle des mesures urgentes, estiment des député-e-s britanniques.

« Il est facile de mettre en ligne des contenus non consensuels, car Pornhub permet les téléchargements anonymes », explique Laila Mickelwait du groupe militant états-unien Exodus Cry. « Ils ne demandent qu’une adresse électronique. Ces vidéos mettent en scène des millions de filles et de femmes dans des situations parfois violentes, et l’on n’a aucun moyen de savoir qui elles sont ou si elles sont vraiment consentantes et ont plus de 18 ans ».