Comment des médecins en viennent-ils à vouloir castrer des enfants?

« (…) Plus on avance – plus on charcute de patient·es, plus on fait taire de critiques – et plus il devient difficile de voir clairement notre destination. Mais elle doit être belle et juste parce que vous vous êtes sacrifié·e pour elle, que vous vous êtes identifié·e à elle et que vous êtes une Bonne Personne. (..) »