PENILE IMPERIALISM (IMPÉRIALISME PÉNIEN), INTRODUCTION

 » Les gains obtenus par les militants des droits des hommes reposent sur le mythe selon lequel les hommes qui adoptent ce qu’ils considèrent comme des comportements féminins sont motivés par une sorte d’essence de genre ou d’« identité de genre » dont ils ont hérité et qui fait d’eux une catégorie de personnes opprimées. » (Sheila Jeffreys)

Le transgenrisme et son tour de passe-passe (doublethink)  

« J’espère que davantage de personnes en viendront à considérer l’insatisfaction liée au genre non pas comme un trouble nécessitant un traitement médical, ou comme une question d’auto-identification, mais comme un problème qui ne sera pas résolu tant que nous ne remettrons pas en question la culture traditionnelle et soi-disant « progressiste » de définition du genre, ainsi que le déni qui la perpétue. »

Doublethink, le nouvel essai de Janice Raymond

« Je veux que Doublethink contribue à nous faire prendre conscience de l’emballement de l’idéologie transgenriste et de ses coûts, notamment ce qui est en jeu lorsque des hommes sont autorisés à participer à des compétitions sportives féminines et lorsque les parents ne sont pas informés des programmes scolaires qui confondent sexe et genre et qui peuvent faciliter le traitement hormonal d’un enfant sans le consentement de ses parents. Je veux que Doublethink soit lu par les lesbiennes et les féministes, mais aussi par le grand public. » (Janice Raymond)