Convergences et divergences entre le féminisme radical et la théorie queer

 »Nous avons demandé à plusieurs femmes de définir le féminisme radical. Leurs définitions ont toutes eu le point commun suivant : poser comme élément central que le genre est un système d’oppression et que les hommes et les femmes sont deux groupes socialement construits, qui existent en raison précise de la relation de pouvoir inégalitaire entre eux… »

Joanne K. Rowling refuse de se laisser lyncher

MEGHAN MURPHY: « …Il semble évident qu’il n’y a pas de victoire possible face à ce public-là; aucun niveau de politesse, de servilité ou de rationalisation ne pourrait prévenir la virulence et la misogynie balancée à ces femmes qui luttent contre l’idéologie de l’identité de genre. Soit tu y vas à fond soit tu t’abandonnes entièrement… »