Convergences et divergences entre le féminisme radical et la théorie queer

 »Nous avons demandé à plusieurs femmes de définir le féminisme radical. Leurs définitions ont toutes eu le point commun suivant : poser comme élément central que le genre est un système d’oppression et que les hommes et les femmes sont deux groupes socialement construits, qui existent en raison précise de la relation de pouvoir inégalitaire entre eux… »

Le féminisme ne peut pas renoncer à Beauvoir

« Nous, féministes, n’allons pas renoncer à Beauvoir, qui est un élément fondamental de notre généalogie, pas la seule, ni pour cette raison intouchable, mais celle qui a écrit un livre qui a été pour toutes les féministes ultérieures une source d’inspiration, que ce soit pour poursuivre sa ligne théorique ou pour la critiquer. »