Il n’est pas réactionnaire de protéger les enfants

« Tout comme son homonyme mythique, la sirène, l’organisation Mermaids est actuellement fascinée par son propre reflet parfait : elle refuse de détourner le regard de ce miroir magique et assumer la responsabilité du désastre qu’elle a créé. » (Josephine Bartosch)

Recension

« …le défilé de la fierté gay consacre la récupération commerciale du mouvement contestataire gay et lesbien des années 70. »

Feminist Current a 10 ans – trinquons à une autre décennie d’annulations !

« Voir des femmes qui avaient passé leur vie à travailler pour les femmes être harcelées, menacées, ostracisées, agressées verbalement et expulsées de leurs communautés, partis politiques et groupes d’activistes était inacceptable pour moi. Voir des jeunes hommes et femmes qui n’avaient rien apporté au monde et certainement rien fait pour lutter contre la violence envers les femmes tenter de détruire tout ce que les femmes avaient construit pendant des décennies était inacceptable pour moi. Les femmes qui faisaient du bien étaient réduites au silence, accusées de la chose même qu’elles subissaient : l’effacement, l’intimidation, l’intolérance, voire la violence. »

Minuit dans la forêt du porno féroce

« (…) Avec tout ce qu’il implique, fer de lance de l’expansion des industries du sexe, le « porno féroce » — selon l’expression du journaliste et sociologue Gabriel Núñez Hervás qui a donné le titre à la réunion — s’attaque aux fondements mêmes de la démocratie, annonçant l’arrivée des « nouveaux barbares ».(…) »

INTERVIEW : Les attaques menées contre les féministes radicales atteignent l’Argentine

FRIA: « Le féminisme radical repose sur une base solide – à la fois sur le plan conceptuel, dans son mode d’articulation théorique, mais aussi en termes de valeurs que nous apprenons de lui, ce qui rend notre lutte pour la libération plus facile à porter. Nous devons donc nous y accrocher pour éviter que la lutte pour la libération des femmes ne soit diluée et cooptée par d’autres luttes qui prétendent être nos luttes mais ne le sont pas. Ce qui est clair pour nous, c’est que les mouvements qui produisent le plus de résistance sont les mouvements réellement révolutionnaires. »

Sheila Jeffreys – « Les principes de Jogjakarta : une menace internationale contre les droits des femmes »

« La section imposant l’« identité de genre » vise à enchâsser dans le droit l’idée d’un caractère inné du « genre » (c’est-à-dire des rôles et stéréotypes sexuels), ainsi qu’à supprimer les mesures de protection des femmes basées sur leur sexe et à faire en sorte que la critique féministe du « genre » devienne une forme de discrimination…. »