Quelles leçons de vie reçoivent les filles à l’école?

« La leçon la plus générale que les filles tirent des expériences décrites dans étude après étude est que leurs besoins, leurs droits et leurs sentiments ne sont pas importants – ou du moins, pas assez importants pour justifier une restriction de la liberté des garçons. Jusqu’à ce que nous décidions comme société que ces comportements sont intolérables, nous aurons sans doute à faire face à de nombreux autres rapports qui mettent en lumière les mêmes problèmes, font les mêmes recommandations, suscitent la même préoccupation de courte durée et sont ensuite laissés à l’abandon. »

Toula Drimonis: Nous avons un problème de racisme.

par Toula Drimonis  le 5 août 2019   Cette chronique a été publiée à l’origine sur le site de Cult Mtl, puis reprise en version française sur RICOCHET. Le déni ne sert à rien ni à personne. Il y a quelques semaines, deux vidéos ont atteint le stade viral au Québec. Dans l’une d’elles, un musulman…

Je tiens à partager ceci

Memoree Joelle: « Je tiens à partager ceci parce que tout le monde doit être informé, si ce n’est pas déjà le cas, d’à quel point est devenue envahissante la pression sur les adolescentes pour qu’elles « changent de sexe ». Ceci n’est qu’une histoire, mais il y en a beaucoup d’autres. »

Masculinité Toxique: La vidéo qui fait chouiner les masculinistes

Avec presque 19 millions de visionnements (seulement sur Youtube) en quelques jours et une flopée d’articles et de coups de gueule contre et pour, cette vidéo de Gillette brise le coeur au lobby de la masculinité pure et dure en osant  reconnaître que certains comportements agressants sont encouragés par la culture masculine et que de plus en plus d’hommes veulent faire mieux.

Atteinte injustifiable aux droits humains des femmes piégées dans l’industrie du sexe

« La prostitution s’en prend aux personnes vulnérables, qui sont en grande majorité des femmes, et continue d’exister parce que les hommes qui choisissent librement d’acheter du sexe veulent exercer leur privilège d’une manière dominante et violente. Je n’ai entendu aucun contre-argument de la part d’Amnesty ou de Human Rights Watch pour contrecarrer ce concept fondamental. »