Le vent tourne-t-il enfin contre la transmanie ?

« (…) Il y a une certaine satisfaction sombre à regarder le monde rattraper son retard. Mais le « je vous l’avais bien dit » serait plus doux s’il n’y avait pas tant de victimes de la manie trans qui s’est emparée de nos élites politiques et culturelles, et si des gens ordinaires n’étaient pas toujours persécutés pour avoir dit la vérité. (…) »