La cour Suprême espagnole ordonne à l’État de dédommager la mère d’une enfant assassinée par son père lors d’une visite non surveillée

La Cour a condamné l’Espagne à verser une indemnité de 600 000 euros à Ángela González pour la responsabilité des autorités espagnoles à l’égard du décès de sa fille. Sa fille a été assassinée par son père lors d’une visite non supervisée autorisée par un juge.