Pour Amnesty International, un homme est une femme si bon lui semble

« L’organisation multimilliardaire prend ainsi, contre les femmes, le parti des violeurs qui se disent « femmes » pour être incarcérés avec leurs victimes, des athlètes médiocres qui préfèrent gagner contre des femmes que perdre contre des hommes, des voyeurs qui cherchent à s’imposer dans les salles de douche, les vestiaires et les W.-C. des femmes, des masculinistes qui multiplient des recours pour discrimination contre les refuges de violences conjugales, des politiciens qui accaparent les postes dédiés aux femmes, etc. etc. »