La crise économique pousse de plus en plus de femmes à la prostitution

Les femmes se tournent vers la prostitution pour survivre à la crise du coût de la vie au Royaume-Uni par Beatrice Tridimas, Reuters/National Post, LONDRES, 18 octobre (Thomson Reuters Foundation) – Martha, qui est prostituée sur internet, attribue à la crise du coût de la vie en Grande-Bretagne la baisse de ses revenus, due en…

Un mot de Kajsa Ekis Ekman, en tournée en Espagne

,,, Je suis en tournée dans les Asturies et à Majorque ! Dans les Asturies, j’ai organisé un atelier pour les journalistes sur la façon d’écrire, et de ne pas écrire, sur l’industrie du sexe. Nous avons également organisé une table ronde avec les expertes Graciela Atencio de La escuela abolicionista, Amelia Tiganus autrice de…

Branle Bas de combat autour d’OnlyFans

« Les défenseurs de la prostitution soutiennent que le fait de considérer l’exploitation sexuelle commerciale comme un « travail du sexe » faciliterait la prévention de la prostitution « forcée » et de la traite. Ils suggèrent qu’en reconnaissant la prostitution comme une forme légitime de « travail », les prostituées auraient alors accès à une série de ressources pour les protéger (comme des lois, des procédures de recours ou des syndicats officiellement reconnus). Mais là où les femmes prostituées sont officiellement reconnues comme des « travailleuses », par exemple dans les bordels légaux de Hollande, d’Allemagne, de Suisse ou du Nevada, les taux de violence et de coercition et les risques sanitaires sont plus élevés, et les femmes ne sont aucunement protégées par les soi-disant « droits du travail ». »