LES ENFANTS DE PORNHUB

« (…) Il existe aussi une autre facette de cette entreprise : son site est infesté de vidéos de viols. Il monétise des viols d’enfants, de la pornographie de vengeance, des vidéos espionnant des femmes prenant une douche, des contenus racistes et misogynes, et des images de femmes que l’on asphyxie dans des sacs en plastique. Une recherche de l’expression « filles de moins de 18 ans » (sans espaces) ou même de « 14 ans » conduit dans chaque cas à plus de 100 000 vidéos en ligne. (…) »

La hausse d’achalandage d’un site pornographique extrême fait craindre des malversations et appelle des mesures urgentes, estiment des député-e-s britanniques.

« Il est facile de mettre en ligne des contenus non consensuels, car Pornhub permet les téléchargements anonymes », explique Laila Mickelwait du groupe militant états-unien Exodus Cry. « Ils ne demandent qu’une adresse électronique. Ces vidéos mettent en scène des millions de filles et de femmes dans des situations parfois violentes, et l’on n’a aucun moyen de savoir qui elles sont ou si elles sont vraiment consentantes et ont plus de 18 ans ».

Toula Drimonis: Nous avons un problème de racisme.

par Toula Drimonis  le 5 août 2019   Cette chronique a été publiée à l’origine sur le site de Cult Mtl, puis reprise en version française sur RICOCHET. Le déni ne sert à rien ni à personne. Il y a quelques semaines, deux vidéos ont atteint le stade viral au Québec. Dans l’une d’elles, un musulman…