Barbara Kay s’étonne d’une nouvelle culture du déni de l’évidence au profit des agresseurs

« Le scandale aujourd’hui associé à l’organisation Mermaids devrait être un signe d’espoir que les garde-fous des lois, des coutumes et des tabous sont toujours en place, fût-ce de manière chancelante. Mais le mouvement qui s’efforce de normaliser une « repensée » de la pédophilie considérera cet embarras comme un revers temporaire, car il croit que l’esprit du temps est clairement dans son camp. »

Il n’est pas réactionnaire de protéger les enfants

« Tout comme son homonyme mythique, la sirène, l’organisation Mermaids est actuellement fascinée par son propre reflet parfait : elle refuse de détourner le regard de ce miroir magique et assumer la responsabilité du désastre qu’elle a créé. » (Josephine Bartosch)

Il est temps de changer le monde, pas le corps des filles

« L’idée que les seins sont un fardeau ne vient pas seulement des trans-activistes. L’augmentation mammaire et la « chirurgie du haut » sont toutes deux des réponses à la marchandisation du corps féminin : la première tente de gagner la partie, la seconde choisit d’en sortir définitivement. »

Pesky fly on the wall account of a MermaidsTM « training session » _ introducing the « Genderbread Person »

« Michael Conroy is a UK profeminist activist who has an outfit called « Men At Work ». Someone from this group  surreptiously attended a training session given to students and teachers by someone from the transactivist MERMAIDS lobby and recorded the proceedings, trying to challenge the b-s now and then. Women from the awesome MUMSNET network helped with the transcription. »

Compte rendu d’une session de « formation » de futurEs enseignantEs britanniques par l’organisation Mermaids Inc. (traduction en cours)

« Quand on objecte aux transactivistes certains contre-arguments empiriques, des témoignages personnels ou des données scientifiques réfutant leur dogme de la *non-binarité sexuelle* et leurs grossiers sophismes, les propagandistes de l’organisation Mermaids Inc. (qui préconise des changements de sexe dans les écoles britanniques) répondent des choses comme « you’re going too clever too quick. You need to take a step back. » (c’est-à-dire: « Tu penses trop »).
C’est ce que s’est fait dire quelqu’un de l’organisantion antisexisme Men At Work. »