Les hommes qui paient pour du sexe en Allemagne et ce qu’ils nous apprennent sur l’échec de la prostitution légale.

 »
Les résultats de cette recherche confirment que la décriminalisation de la prostitution ne la rend pas plus sécuritaire, ne réduit pas la violence à l’égard des femmes prostituées, ne réduit pas le trafic sexuel des femmes et des filles, ne réduit pas non plus le contrôle de l’industrie du sexe par le crime organisé et qu’elle ne prévient, ni ne réduit les violences sexuelles, dont le viol. » (Johanne Jutras, traductrice)

(…) Comment une absence d’empathie affecte-t-elle l’objectivation et la déshumanisation des femmes par les acheteurs de sexe en prostitution? (…)

Dennis Hof est mort, mais son héritage survit grâce à ceux et celles qui prônent la légalisation de la prostitution.

MEGHAN MURPHY: « (…)Non seulement Hof s’est-il fait des millions à exploiter des femmes, qu’il offrait à l’usage des hommes comme s’il s’agissait de simples poupées sexuelles, affublées de « personnalités » pornographiées pour satisfaire les fantasmes masculins, mais il était quelqu’un d’incroyablement violent et a plusieurs fois été accusé d’agressions sexuelles. (…) »