Approche du radicalisme : le féminisme, le patriarcat, et les industries de l’exploitation sexuelle

« (…) La pornographie peut donner aux hommes un sentiment de puissance face aux femmes pour quelque temps, mais elle ne leur fournit pas ce dont ils – ce dont chacun de nous – a besoin, qui est d’entrer en relation avec une autre personne. (…) »

La masculinité : est-elle toxique, saine ou humaine ?

« La justice matérielle et l’égalité réelle ne découleront pas d’une obsession de remodeler la masculinité, mais plutôt du courage de la laisser derrière nous.

Nous devons apprendre à être des hommes sans nous accrocher à la masculinité. Nous devons transcender le patriarcat, pas le redéfinir. »

On ne naît pas prostitueur, on le devient 

…En recentrant l’accent du « débat » traditionnel de la prostituée vers la demande, nous pouvons remettre en question la perception publique de l’acheteur sexuel typique et la banalisation de la prostitution dans la culture des « prostitueurs »…