Recension de TRANS par Yolande Geadah

« ,,,ce livre contribue à ouvrir les yeux sur les reculs que peuvent représenter certains changements juridiques et politiques mal avisés, préconisés au nom de la défense des droits humains des transgenres. »

TRANS – Quand l’idéologie rencontre la réalité

« …Ce livre aborde une idée qui paraît simple, mais qui a une por-
tée considérable. Cette idée est qu’on devrait considérer les gens
comme des hommes ou des femmes sur la base de leur ressenti
ou de leurs déclarations et non de leur biologie. On appelle cela
l’autodéclaration de genre… »

Le Japon découvre « TRANS » d’Helen Joyce

« (…) Dans le cadre de cette réaffectation, l’individu transidentifié se donne un nouveau nom qui correspond à son genre « correct ». Au lieu de « Jack », il devient « Jill ». L’idéologie trans affirme que le genre est « fluide » et non « binaire », mais les personnes trans insistent pour avoir des noms féminins et masculinisés, fermement conformes aux normes de genre traditionnelles. Ne pas utiliser le nouveau nom et le pronom préféré d’une personne trans est traité comme une insulte de premier ordre. (…) »