La dangerosité de « l’assistanat sexuel »

« (…) C’est humiliant et capacitiste car cela implique que les personnes handicapées sont trop grotesques pour être sexuellement attirantes et ne sont pas capables de s’exprimer sexuellement et de former des relations avec d’autres personnes handicapées et valides. (…) »