Protégez les enfants

« (…) De nombreuses personnes qui se désistent du processus déclarent également « ne pas avoir reçu une évaluation adéquate de la part d’un médecin ou d’un professionnel de la santé mentale avant de commencer la transition ». Pour les jeunes qui s’identifient comme trans et qui désistent ensuite, certaines portes se seront définitivement fermées pour eux. vu les effets irréversibles des bloqueurs de puberté et des hormones sexuelles croisées : ils ne pourront jamais devenir ce qu’ils auraient pu être. (…) »