L’alibi de la compassion : comment les alliés des transgenres esquivent les débats

« Il est temps que les transactivistes cessent d’étiqueter des désaccords formulés en toute bonne foi comme étant « cruels » ou des attaques. »

Transgenrisme, néolibéralisme et culture du viol : allocution de Renee Gerlich à Brisbane

« (…) C’est maintenant qu’il faut dire la vérité là où vous le pouvez — malgré ceux qui se retourneront contre vous ou qui refuseront de vous offrir leur solidarité — et qu’il faut trouver vos sœurs. (…) »

Personne ne «naît dans le mauvais corps»

  Ecrit par William J. Malone, Colin M. Wright et Julia D. Robertson https://quillette.com/2019/09/24/no-one-is-born-in-the-wrong-body/   L’idée que chacun possède une «identité de genre» innée est défendue depuis peu par de nombreux professionnels de la santé et des organisations médicales traditionnelles. Ce terme est généralement défini comme le ressenti «interne, profondément ancré» d’être un homme ou…

POUR UN FÉMINISME CRITIQUE ET ABOLITIONNISTE DU GENRE

« Nous allons continuer à défendre un féminisme critique et abolitionniste du genre, car le genre est la pierre angulaire de l’oppression sexuelle des femmes et des filles, une stratégie politique patriarcale qu’il faut éradiquer de toute urgence. Le considérer, à l’instar de la théorie queer, comme une catégorie à revendiquer, est une pratique antiféministe. « 

UNE HOMOPHOBIE TACITE PROPULSE LE MOUVEMENT IDENTITAIRE DU GENRE FACE AUX ENFANTS

« …parmi les enfants qui présentent des signes de dysphorie de genre, nous ne sommes pas encore en mesure de dire qui fera partie de la catégorie de ceux qui se désisteront (soit la majorité) par opposition à la minorité qui persisteront et qui bénéficieraient réellement d’une transition sexuelle. Pour déterminer la réponse à ce dilemme, il nous faut résolument accepter les données scientifiques et ne pas oublier que les homosexuel·le·s méritent également amour et acceptation. »