Le féminisme ne peut pas renoncer à Beauvoir

« Nous, féministes, n’allons pas renoncer à Beauvoir, qui est un élément fondamental de notre généalogie, pas la seule, ni pour cette raison intouchable, mais celle qui a écrit un livre qui a été pour toutes les féministes ultérieures une source d’inspiration, que ce soit pour poursuivre sa ligne théorique ou pour la critiquer. »

La masculinité : est-elle toxique, saine ou humaine ?

« La justice matérielle et l’égalité réelle ne découleront pas d’une obsession de remodeler la masculinité, mais plutôt du courage de la laisser derrière nous.

Nous devons apprendre à être des hommes sans nous accrocher à la masculinité. Nous devons transcender le patriarcat, pas le redéfinir. »