L’hypocrisie sexiste du réseau Twitter est devenue intolérable

Twitter autorise le cyber-harcèlement de femmes et punit celles qui tentent de faire rendre des comptes aux agresseurs et à l’entreprise.

Publicités

Une conception néolibérale de la liberté a permis la montée d’une nouvelle idéologie, celle de la prétendue «identité sexuelle»*

« J’espère qu’il viendra un jour où nous trouverons incompréhensible d’avoir stérilisé des enfants en bonne santé et censuré avec colère les voix qui lançaient des signaux d’alarme, et tout cela au nom, ironie ultime, de la protection des enfants. »

Il est temps de cesser d’invoquer une théorie régressive de l’évolution pour justifier la chosification sexuelle des femmes.

Même de « bons gars » continuent à défendre un droit d’accès des hommes aux corps des femmes sous prétexte d’une théorie discréditée de l’évolution. Publié sur Feminist Current, le 15 novembre 2017, par Heather Brunskell-Evans Une campagne de réactions hostiles est apparue en parallèle à la campagne #MeToo. Brendan O’Neill, rédacteur en chef de Spiked et…

« Gestateurs », « hôtes » et « personnes enceintes » : Le pacte entre la droite et la gauche pour effacer les femmes

par RAQUEL ROSARIO SANCHEZ, 28 février 2017, sur Feminist Current Photo : El País/Samuel Sánchez « Nous ne sommes pas des moutons » – ce titre d’un billet d’opinion, publié dans le grand journal espagnol El País, suggère une dynamique de femmes opprimées se réappropriant leur position de sujet. Toutefois, ce texte est signé Noelia Oses Fernandez, qui…