Le féminisme dit «pro-sexe» fait le sale boulot du patriarcat.

« Je ne passe pas de jugements sur ma propre histoire sexuelle ou sur mon comportement actuel. Je ne juge pas les autres femmes pour le leur. Mais je juge le contexte où sont engoncées nos identités sexuelles : je le trouve étriqué. Je ne m’attends pas à ce que vous soyez nécessairement d’accord, mais je m’attends à ce que vous permettiez à de tels jugements d’être exprimés, car sans un tel processus, il ne peut y avoir aucun changement. »

Pourquoi le féminisme libéral refuse-t-il de prioriser la lutte contre la violence masculine à l’égard des femmes ?

« Nous devons à celles qui nous ont précédées, à chacune d’entre nous aujourd’hui et aux femmes qui viendront après nous, de ne jamais permettre que la violence masculine commise contre nous et nos sœurs du monde entier soit repoussée dans l’obscurité. » (Raquel Rosario Sanchez)

Prostituer des personnes, un droit humain ? Amnesty International et la priorité des orgasmes masculins

Prostituer des personnes, un droit humain ? Amnesty International et la priorité des orgasmes masculins par Caroline Norma [Cet article constitue un chapitre de l’ouvrage Freedom Fallacy édité par Miranda Kiraly & Meagan Tyler]   Le désir et l’activité sexuelle sont des besoins humains fondamentaux. Criminaliser ceux qui sont incapables ou refusent de trouver une réponse à…

Un nouvel Andrea Dworkin : Coïts!

Même si Tradfem n’a pas travaillé à ce projet, c’est avec un immense plaisir que nous vous annonçons la sortie prochaine (début 2019) de Coïts d’Andrea Dworkin chez Remue-ménage & Syllepse, traduit par Martin Dufresne. « À l’opposé de l’air du temps et de la prétendue « égalité-déjà-là », de l’illusion que des pratiques sexuelles pourraient être « naturelles » et…