Comment le féminisme « moderne » ou « de la troisième vague » profite aux hommes.

« (…) Le concept d’égalité déplace donc l’objectif de la lutte contre un problème structurel (l’oppression) vers la lutte contre la discrimination. Étant donné que cette dernière se rapporte à des détails plutôt qu’à des généralités et qu’elle peut être aussi bien positive que négative, aucun avantage n’est conféré aux femmes et elles ne peuvent que maintenir le statu quo ou aggraver leur situation ; les femmes n’ont de contrôle que sur les droits qu’elles souhaitent abandonner.( …) »