Dworkin et la fête de l’Halloween

« L’Halloween est le bon moment où prendre l’engagement de cette solidarité révolutionnaire. Cette nuit, nous nous souvenons de nos mortes. Cette nuit, nous nous souvenons ensemble que neuf millions de femmes ont été tuées parce que des hommes les ont qualifiées de charnelles, malicieuses et méchantes. Cette nuit, nous savons que ces femmes vivent aujourd’hui…

La gentrification du statut des femmes

« Apparemment, la condition féminine est aujourd’hui devenue si inclusive qu’elle peut être vécue par n’importe qui, sur la seule base de ses « sentiments ». Mais en même temps, cette théorie-coqueluche enlève toute signification à la condition féminine, en la privant de toutes racines structurelles. »