L’ennemi ultime, c’est la femme – incursion dans le monde terrifiant des « incels »

« Kaitlyn Regehr, professeure associée en humanités numériques à l’University College de Londres, nous a dit que « la terminologie et la culture incel » deviennent « beaucoup plus populaires » – et cela crée une « misogynie plus généralisée ». Elle parle d’une normalisation qui signifie que le contenu extrême des forums se déplace « des écrans vers les rues ». »

« Tante, il va me tuer! » : La femme assassinée alors que la police lui demandait un document.

« Le Centre for Women’s Justice, une organisation caritative à mandat juridique qui a soutenu et défendu la famille, a déposé une super-plainte contre les services de police en 2019, soulignant les échecs généralisés de la police à prendre des mesures dans les cas où un agresseur dérogeait à un ONM. Dans un certain nombre de ces cas, des femmes étaient mortes aux mains de l’agresseur. »

Féminicide : 2005-2018 – Qu’est-ce qui a changé?

« À la lumière de la littérature scientifique, corroborée par les récits des femmes et des intervenantes des centres contre la violence faite aux femmes (centri antiviolenza), force est donc inévitablement d’en arriver à une terrible conclusion : plus les femmes cherchent à protéger les enfants d’un homme violent, plus le système les punit… »