Lee Lakeman, à la Bibliothèque publique de Vancouver, le 10 janvier

« Je suis reconnaissante à celles et ceux d’entre vous qui ont traversé les clôtures d’excuses pathétiques et le cordon des intimidateurs pour venir tenir ici vos échanges sur les façons d’affronter l’idéologie transgenre tout en soutenant le féminisme. »