L’abolition mondiale du critère de sexe

« L’auto-identification sexuelle signifie que toute personne (homme ou femme) peut simplement déclarer appartenir au sexe opposé et que le gouvernement peut valider cette illusion sur demande. Personne, où que ce soit dans le monde, n’a correctement appréhendé les implications de cette situation.(…) »

L’Espagne « se réveille » face à la contagion genriste

Un psychiatre espagnol de renom appelle les législateurs à ne pas aggraver la situation. par Bernard Lane, dans Gender Clinic News, le 16 octobre Un amphithéâtre bondé pour les débuts publics du groupe de parents AMANDA au Collège des médecins de Madrid. L’essentiel L’un des psychiatres les plus réputés d’Espagne, le Dr Celso Arango, a…

L’Espagne renforce sa législation contre le viol, introduisant l’obligation d’un consentement explicite – OLF31, 25.08.2022

Tout acte sexuel sans consentement explicite est, désormais reconnu comme un viol. L’Espagne a renforcé, jeudi 25 août, sa législation contre les violences sexuelles en introduisant l’obligation d’un accord explicite, une mesure encore minoritaire en Europe. Surnommé « seul un oui est un oui », ce texte, qui porte officiellement le titre de « loi…

« Ce ne sont pas des clients, ce sont des violeurs », le cri contre la prostitution dans les rues de Valence.

Demain, 23 septembre, c’est la Journée internationale contre l’exploitation sexuelle et la traite des êtres humains. « Le système économique et social dans lequel nous vivons – le patriarcat – opprime doublement les femmes et les oblige à faire tout ce qui est jugé nécessaire : cela inclut la prostitution. Ce sont eux qui décident, qui choisissent et qui commandent, et les femmes en subissent les conséquences et les risques pour leur corps et leur vie ».

L’Espagne s’apprête à interdire l’achat de sexe

« (…) Ce que les gens ne voient pas, c’est que la légalisation et la normalisation de la prostitution ne réifient ni ne déshumanisent pas certaines femmes, mais toutes les femmes. Le fait que les hommes aient un accès [monétaire] au corps de certaines femmes renforce leurs agressions et leur humiliation d’autres femmes dans leur vie. (…) »

Pourquoi le premier ministre du parti Progressiste espagnol parle-t-il interdire la prostitution ?

« (…)Madrid a décriminalisé la prostitution en 1995, mais contrairement à d’autres pays européens, le commerce du sexe nouvellement légalisé n’est pas réglementé par le gouvernement. Une exception notable est l’interdiction du « proxénétisme », c’est-à-dire le fait pour une personne de servir d’intermédiaire entre une travailleuse du sexe et un client. Mais cette interdiction n’a pratiquement aucun sens, puisque les boîtes de nuit fonctionnent effectivement comme des maisons closes en « louant » des chambres à des travailleuses du sexe dont le gouvernement ne reconnaît pas la légitimité du travail. …

LLEGAMOS! Nous sommes arrivé-e-s…

« …Des voiliers portant « des camarades de l’Europe insoumise » se sont approchés pour les accueillir, ou pour vérifier le fondement des rumeurs « qui courent dans les quartiers, les champs et les montagnes du monde : les Zapatistes ont envahi l’Europe! »…. »