Une enquête est réclamée sur les experts judiciaires en matière d’ « aliénation parentale ».

« En tant que député de Harlow, j’ai constaté des cas absolument tragiques de violence conjugale, mais il me semble que le tribunal de la famille est toujours biaisé contre la victime, plutôt que contre l’agresseur. L’on constate un obstacle après l’autre que la victime doit surmonter pour protéger ses droits de garde parentale et de visite. Toute solution qui sera en mesure de garantir que le système judiciaire offre une chance réelle et équitable de limiter l’accès parental des assaillants sera la bienvenue. » (Député Robert Halfon)

Pourquoi les femmes perdent la garde de leurs enfants

par Naomi Cahn (J’écris sur l’égalité des sexes sur le lieu de travail.) Emma (le nom et les données d’identification ont changé) a été mariée à un militaire pendant de nombreuses années. Pendant cette période, il l’a battue, elle et leurs enfants à plusieurs reprises. Elle a dénoncé ces agressions à la police et à…