La précipitation que met le gouvernement canadien à instituer « l’identité de genre » risque de rendre un très mauvais service aux jeunes.

(…) Madame Buffone déclare dans son attestation : « Ce qui s’est passé dans la classe de ma fille était « une pratique destinée à modifier « l’identité de genre d’une personne » – la définition même de la thérapie de conversion que vous criminalisez avec votre projet de loi ». La logique des Buffone me semble impeccable. (…)

Je fais mon coming-out… en tant que personne critique du genre

Je suis ce qu’on appelle une « critique du genre ». Si vous ne vous êtes pas impliqué·e dans le « débat » sur les droits des trans et les droits des femmes, vous pensez probablement que les personnes transgenres méritent des droits humains et que ceux qui ne sont pas d’accord sont intolérants et transphobes. Je suis d’accord…

Compte rendu d’une session de « formation » de futurEs enseignantEs britanniques par l’organisation Mermaids Inc. (traduction en cours)

« Quand on objecte aux transactivistes certains contre-arguments empiriques, des témoignages personnels ou des données scientifiques réfutant leur dogme de la *non-binarité sexuelle* et leurs grossiers sophismes, les propagandistes de l’organisation Mermaids Inc. (qui préconise des changements de sexe dans les écoles britanniques) répondent des choses comme « you’re going too clever too quick. You need to take a step back. » (c’est-à-dire: « Tu penses trop »).
C’est ce que s’est fait dire quelqu’un de l’organisantion antisexisme Men At Work. »