Les Sud-Coréennes font la grève – et qui peut le leur reprocher ?

Dans sa forme dominante, ce féminisme (libéral) ne semble pas tant libérer les femmes du travail de bas statut que constituent les soins aux enfants et aux personnes âgées que de fourguer ces tâches à des femmes de statut inférieur : une manœuvre d’évitement dont les coûts deviennent de plus en plus évidents… »