Quand Amnesty International endosse l’industrie du sexe, ce sont les femmes autochtones et de couleur qui paient la note. [Par Cherry Smiley]

Par Cherry Smiley, initialement publié le 16 juin 2016 sur Feminist Current Le projet d’une décriminalisation complète de l’industrie de la prostitution a le vent en poupe ces derniers temps. Le 5 mai, le New York Times demandait ingénument « La prostitution devrait-elle être un crime? » Et le 26 mai, Amnesty International recommandait officiellement la…