Chris Selley : La nouvelle version de l’interdiction des thérapies de conversion par les libéraux rend un projet de loi douteux encore plus douteux.

Chris Selley: « (…)Les parlementaires ont fait leur travail en critiquant le projet de loi C-6 lors de la dernière session parlementaire, même si cela n’a pas beaucoup amélioré la législation. Ils doivent retourner à la planche à dessin avec le projet de loi C-4, et ne pas le faire passer en force simplement parce qu’il est facile de l’appuyer et difficile de s’y opposer. »

La précipitation que met le gouvernement canadien à instituer « l’identité de genre » risque de rendre un très mauvais service aux jeunes.

(…) Madame Buffone déclare dans son attestation : « Ce qui s’est passé dans la classe de ma fille était « une pratique destinée à modifier « l’identité de genre d’une personne » – la définition même de la thérapie de conversion que vous criminalisez avec votre projet de loi ». La logique des Buffone me semble impeccable. (…)