Les vérités éprouvantes d’Andrea Dworkin

« Dworkin était bien au fait de la nécessité urgente de courage et de volonté politique pour agir contre l’exploitation sexuelle des femmes et des enfants dans le monde. Elle possédait ce courage et cette volonté politique. »

Publicités

Le féminisme radical d’Andrea Dworkin : plus pertinent que jamais

eagan Tyler: « Si Dworkin est devenue une icône de bravoure féministe dans ces comptes rendus contemporains, c’est uniquement parce que la menace a disparu et qu’il est évident, apparemment, que nous avons toutes abandonné la lutte contre les méfaits de la pornographie et de la prostitution. »

Andrea Dworkin et l’amour des femmes

LARA SALVATIERRA: « Parler de féminisme radical, c’est parler d’Andrea Dworkin. Sa brillante analyse de la déshumanisation des femmes dans le système prostitutionnel a jeté les bases idéologiques et sociales d’autres études sur les femmes par le mouvement féministe. »

INTERVIEW : Les attaques menées contre les féministes radicales atteignent l’Argentine

FRIA: « Le féminisme radical repose sur une base solide – à la fois sur le plan conceptuel, dans son mode d’articulation théorique, mais aussi en termes de valeurs que nous apprenons de lui, ce qui rend notre lutte pour la libération plus facile à porter. Nous devons donc nous y accrocher pour éviter que la lutte pour la libération des femmes ne soit diluée et cooptée par d’autres luttes qui prétendent être nos luttes mais ne le sont pas. Ce qui est clair pour nous, c’est que les mouvements qui produisent le plus de résistance sont les mouvements réellement révolutionnaires. »

Redécouvrir Andrea

« On se souvient de l’écrivaine Andrea Dworkin pour avoir dit que tout rapport sexuel est un viol – même si elle n’a jamais rien dit de tel. Une première anthologie critique parue aux États-Unis fait découvrir cette féministe radicale à une nouvelle génération de « nasty women ». »