Mickey Z. : Merci Andrea Dworkin.

Je suis une féministe, pas du genre fun. (Andrea Dworkin)1 Par Mickey Z., initialement publié le 7 mai 2016 sur World News Trust « Ce n’est que lorsque la virilité sera morte – et elle périra quand la féminité ravagée ne la supportera plus – alors seulement saurons-nous ce que c’est que d’être libre. » (Andrea Dworkin)2…

John Stoltenberg : Vivre avec Andrea

Par John Stoltenberg, initialement publié sur nostatusquo. J’avais 29 ans, au printemps 1974, lorsque, quittant à Greenwich Village une lecture de poésie devenue lourde de misogynie (une soirée de soutien à la War Resisters League, en plus !), j’ai croisé sur le trottoir Andrea, qui avait alors 27 ans. Elle avait quitté la salle pour la…

John Stoltenberg: Mettre en scène les derniers mots d’Andrea

Un manuscrit, découvert après la mort d’Andrea Dworkin, écrit sur son viol sous drogue, est maintenant une pièce de théâtre. Son compagnon de vie explique pourquoi. Par John Stoltenberg En mai 1999, à l’âge de 52 ans, Andrea est allée à Paris. Elle venait juste de terminer son livre Scapegoat: The Jews, Israel and Women’s…

Andrea Dworkin : La nuit et le danger

Extrait d’une anthologie de Dworkin, traduite par la collective TRADFEM, à paraître en novembre 2017 aux Éditions du remue-ménage et Syllepse. Le discours « La nuit et le danger » a été écrit pour les rassemblements Take Back the Night (Reprendre la nuit). À New Haven, dans le Connecticut, deux mille femmes ont ainsi manifesté. Des prostituées…

Andrea Dworkin: Une femme battue survit

Extrait d’une anthologie de Dworkin, traduite par la collective TRADFEM, à paraître en novembre 2017 aux Éditions du remue-ménage et Syllepse. La violence conjugale est le plus commun des crimes violents commis aux États-Unis, selon le FBI. Dans le New Hampshire, je parle à des femmes de dix-huit ans qui travaillent dans un centre d’hébergement…

Pour en finir avec quelques faussetés au sujet d’Andrea Dworkin

Andrea Dworkin est antisexe. FAUX. Ses premières œuvres de fiction sont particulièrement riches en relations amoureuses, aussi bien lesbiennes qu’hétérosexuelles – par exemple A simple story of a lesbian girlhood et First Love. Andrea Dworkin considère que « le coït est une punition ». FAUX. Cette phrase est simplement dite par un personnage dans son…