Le vrai visage de la prostitution

« La recherche menée au Royaume-Uni a conclu que même les mesures dissuasives les plus légères, comme la menace d’arrestation, le risque que des membres de la famille ou des employeurs soient informés ou que des détails soient ajoutés à une base policière de données, peuvent toutes s’avérer efficaces. Mis à part les acheteurs de longue date, de tels moyens de dissuasion font généralement réfléchir les hommes qui envisagent d’acheter des rapports sexuels. »

Atteinte injustifiable aux droits humains des femmes piégées dans l’industrie du sexe

« La prostitution s’en prend aux personnes vulnérables, qui sont en grande majorité des femmes, et continue d’exister parce que les hommes qui choisissent librement d’acheter du sexe veulent exercer leur privilège d’une manière dominante et violente. Je n’ai entendu aucun contre-argument de la part d’Amnesty ou de Human Rights Watch pour contrecarrer ce concept fondamental. »

Janice Turner : Payer pour du sexe est toujours un abus de pouvoir

par Janice Turner, d’abord publié dans The TIMES Comme Jeremy Corbyn, leader du Parti travailliste, les organisations d’aide humanitaire colportent le point de vue toxique que la prostitution est essentiellement un mode de vie choisi. Kate Allen, la directrice britannique d’Amnesty International, s’est dite, à l’antenne du magazine Woman’s Hour, « choquée » par le scandale des…

Il ne peut y avoir d’amnistie pour ceux qui achètent des relations sexuelles – même avec le consentement des femmes [Par Esohe Aghatise]

Par Esohe Aghatise, d’Equality Now, publié dans la rubrique opinion du journal britannique The Guardian le 2 août 2015.  [Note de TRADFEM : Le 26 mai 2016, Amnesty International a déposé la version finale de cette proposition, qui s’en tient à sa position initiale.] Cette semaine à Dublin [ndt : en 2015], environ 500 délégué-e-s d’Amnesty…

Quand Amnesty International endosse l’industrie du sexe, ce sont les femmes autochtones et de couleur qui paient la note. [Par Cherry Smiley]

Par Cherry Smiley, initialement publié le 16 juin 2016 sur Feminist Current Le projet d’une décriminalisation complète de l’industrie de la prostitution a le vent en poupe ces derniers temps. Le 5 mai, le New York Times demandait ingénument « La prostitution devrait-elle être un crime? » Et le 26 mai, Amnesty International recommandait officiellement la…