Un mot de Kajsa Ekis Ekman, en tournée en Espagne

,,, Je suis en tournée dans les Asturies et à Majorque ! Dans les Asturies, j’ai organisé un atelier pour les journalistes sur la façon d’écrire, et de ne pas écrire, sur l’industrie du sexe. Nous avons également organisé une table ronde avec les expertes Graciela Atencio de La escuela abolicionista, Amelia Tiganus autrice de…

L’Espagne s’apprête à interdire l’achat de sexe

« (…) Ce que les gens ne voient pas, c’est que la légalisation et la normalisation de la prostitution ne réifient ni ne déshumanisent pas certaines femmes, mais toutes les femmes. Le fait que les hommes aient un accès [monétaire] au corps de certaines femmes renforce leurs agressions et leur humiliation d’autres femmes dans leur vie. (…) »

Les hordes des #Sanfermines

Par Amelia Tiganus, publié initialement sur feminicidio.net le 08 juillet 2017. L’autrice dénonce la face la plus dure du patriarcat, la plus tolérée, la plus défendue par la majorité des mentalités sociales. Nous ne le voyons pas parce que nous refusons de le voir et, comme dit Amelia Tiganus, nous ne pouvons pas imaginer l’horreur…