Nos amis et nous – Typhaine D lit Christine Delphy

1 – À propos des fondements cachés de quelques discours pseudo-féministes (Première partie)https://lmsi.net/Nos-amis-et-nous 2 – La révolution : prise de conscience ou match de foot ?(Deuxième partie)https://lmsi.net/Nos-amis-et-nous-Deuxieme-partie 3 –  Quand la haine des femmes se déguise en amour des prolétaires(Troisième partie)https://lmsi.net/Quand-la-haine-des-femmes-se 4 – La haine de soi comme fondement du gauchisme féminin(Quatrième partie)https://lmsi.net/Nos-amis-et-nous-Quatrieme-partie —–Lecture féministe…

Typhaine D lit Christine Delphy

« Les femmes sont encore plus misogynes que les hommes ! »
Voues avez déjà entendue cette phrase ? L’avez même déjà pensée peut-être ? C’est normale, même si c’est fausse : Christine Delphy explique pourquoi dans cette #videa introductive à ma #vendredilectureféministe du jour !

«Pourquoi fait-il cela?» Chapitre 1: Le Mystère

WHY DOES HE DO THAT?, du thérapeute étatsunien Lundy Bancroft, est un livre que plusieurs femmes ont salué comme une perspective réaliste sur la psychologie des agresseurs conjugaux. « (…) L’agresseur suscite la confusion par nécessité. La seule façon dont il peut vous contrôler et vous intimider, recruter son entourage à prendre son parti, et continuer à échapper aux conséquences de ses actes, c’est de détourner l’attention de tout le monde. Quand le monde comprend la stratégie de l’agresseur, son pouvoir commence à s’estomper.(..) » 

La protection des hommes dans les refuges pour femmes

« (…) À trois reprises au moins, des hommes séjournant au refuge féminin ont menacé de tuer des femmes avec des armes à feu. Une fois, un homme, enragé contre le personnel féminin qui insistait sur le respect des règles du refuge, a fait irruption dans la cuisine pendant le dîner, a attrapé un plateau de nourriture et a commencé à lancer par poignées dans la pièce des pommes de terre sautées tout en criant que nous étions toutes des « salopes » et des « connes ». (…) »

La petite phrase derrière l’inégalité économique des femmes

L’économiste néo-zélandaise Dame Marilyn Waring porte un regard décapant sur les règles du grand jeu des économies internationales. Elle nous explique les mécanismes qui pipent les dés contre les femmes et la petite phrase qui scelle le sort des femmes. Avec humour, elle révèle la courroie de transmission entre le sexisme économique et la contribution…