INTERVIEW : Les attaques menées contre les féministes radicales atteignent l’Argentine

FRIA: « Le féminisme radical repose sur une base solide – à la fois sur le plan conceptuel, dans son mode d’articulation théorique, mais aussi en termes de valeurs que nous apprenons de lui, ce qui rend notre lutte pour la libération plus facile à porter. Nous devons donc nous y accrocher pour éviter que la lutte pour la libération des femmes ne soit diluée et cooptée par d’autres luttes qui prétendent être nos luttes mais ne le sont pas. Ce qui est clair pour nous, c’est que les mouvements qui produisent le plus de résistance sont les mouvements réellement révolutionnaires. »

Publicités

Comment se défendre au tribunal de la famille face à un ex-conjoint agresseur

« L’auteur et thérapeute renommé Lundy Bancroft parle d’autodéfense à des mères violentées lors de la 8e Battered Mothers Custody Conference (Conférence des mères violentées sur les enjeux de garde d’enfants) à Albany, New York, le 7 janvier 2011. »

Compte rendu d’une session de « formation » de futurEs enseignantEs britanniques par l’organisation Mermaids Inc. (traduction en cours)

« Quand on objecte aux transactivistes certains contre-arguments empiriques, des témoignages personnels ou des données scientifiques réfutant leur dogme de la *non-binarité sexuelle* et leurs grossiers sophismes, les propagandistes de l’organisation Mermaids Inc. (qui préconise des changements de sexe dans les écoles britanniques) répondent des choses comme « you’re going too clever too quick. You need to take a step back. » (c’est-à-dire: « Tu penses trop »).
C’est ce que s’est fait dire quelqu’un de l’organisantion antisexisme Men At Work. »

Les enfants trans – il est temps d’en parler. Version française d’une vidéo documentaire réalisée par Stella O’Malley

Pour introduire ce documentaire sur des questions liées au phénomène du transgenrisme, récemment réalisé par Stella O’Malley pour la chaîne de télévision Channel 4 au Royaume-Uni, qui l’a diffusé ce mercredi 21 novembre 2018, et que vous trouverez sous-titré en français, ci-après, nous vous proposons la critique formulée à son sujet par Suzi Feay pour le Financial Times.