Une ex-détenue « tremblait de peur » en partageant les douches avec de violents détenus prétendument trans

« Lorsque j’ai réalisé que je devais être logée avec deux hommes, j’ai ressenti une panique totale, c’était comme une vague de peur qui me submergeait – puis j’ai découvert que l’un était un meurtrier et que l’autre avait un passif de violence contre des femmes. » (Amanda Benson)

« (…) Frapper quelqu’un, c’est frapper quelqu’un, mais si vous frappez une femme prostituée, ce n’est plus frapper. La loi qui punit le fait de battre son prochain n’est plus appliquée. C’est une des façons les plus cruelles de traiter les personnes prostituées. Vous auriez été mieux traitée à l’époque victorienne(…) »

L’abolition mondiale du critère de sexe

« L’auto-identification sexuelle signifie que toute personne (homme ou femme) peut simplement déclarer appartenir au sexe opposé et que le gouvernement peut valider cette illusion sur demande. Personne, où que ce soit dans le monde, n’a correctement appréhendé les implications de cette situation.(…) »