Les hommes qui paient pour du sexe en Allemagne et ce qu’ils nous apprennent sur l’échec de la prostitution légale.

 »
Les résultats de cette recherche confirment que la décriminalisation de la prostitution ne la rend pas plus sécuritaire, ne réduit pas la violence à l’égard des femmes prostituées, ne réduit pas le trafic sexuel des femmes et des filles, ne réduit pas non plus le contrôle de l’industrie du sexe par le crime organisé et qu’elle ne prévient, ni ne réduit les violences sexuelles, dont le viol. » (Johanne Jutras, traductrice)

Caroline Norma a lu la nouvelle anthologie « He Chose Porn Over Me : Women Harmed by Men Who Use Porn », 25 témoignages d’ex-conjointes de consommateurs de porno.

« (…) Les femmes pauvres, maltraitées et inconsolables des industries du sexe du monde entier n’ont jamais eu le pouvoir qu’on leur prête, mais l’alibi de leur statut dégradé permet aux hommes de profiter de relations sexuelles décriminalisées avec des victimes dépourvues de protection et de sécurité. (…) »

Recension du film « Detransition Diaries »

« (…) Les professionnels de la santé, les thérapeutes, les conseillers et même les responsables de l’école ont affirmé qu’elles étaient en effet « trans », mais ce n’est qu’une fois qu’elles se sont engagées dans cette voie, qui promettait d’offrir de l’espoir, qu’elles ont chacune réalisé qu’ils avaient pris une décision terrible. »

Pourquoi présenter Jeanne d’Arc comme transgenre?

Victoria Smith: « La transposition de femmes qui ne peuvent pas parler pour elles-mêmes – parce qu’elles sont mortes ou fictives – n’est pas une rupture avec les normes patriarcales. C’est une extension de celles-ci. Elle indique aux femmes et aux filles non seulement qu’il y avait trop peu de femmes importantes pour compter, mais suggère que pour être important, il ne faut pas être une femme du tout. »

Recension

« …le défilé de la fierté gay consacre la récupération commerciale du mouvement contestataire gay et lesbien des années 70. »