Parution d’ANTISPORTIF, qui sera présenté par une de ses autrices à Lyon dans deux semaines

Les militants radicaux genristes se servent actuellement d’une théorie pseudo-scientifique de la biologie humaine pour s’emparer du monde du sport et subvertir le concept établi de longue date du fair play – en forçant des femmes et des jeunes filles à risquer leur sécurité et en les écartant au profit d’athlètes masculins, sous prétexte d’ « inclusivité ».

LLEGAMOS! Nous sommes arrivé-e-s…

« …Des voiliers portant « des camarades de l’Europe insoumise » se sont approchés pour les accueillir, ou pour vérifier le fondement des rumeurs « qui courent dans les quartiers, les champs et les montagnes du monde : les Zapatistes ont envahi l’Europe! »…. »

Tête-à-queue en Suède à propos des « changements de sexe » chez les mineur.e.s

(…) La nouvelle politique suédoise est cohérente avec les directives récemment révisées de la Finlande, qui ont été modifiées pour donner la priorité aux interventions et au soutien psychologiques plutôt qu’aux interventions médicales, en particulier pour les jeunes sans antécédents de dysphorie de genre dans l’enfance (ce qui est actuellement le cas de figure le plus courant).(…) »