A l’occasion de la Journée internationale de la fille…

« (…) Nous plaidons pour une transformation sociale radicale et pour la libération des filles et des femmes des structures et des mentalités patriarcales. »

Manifeste des RADICAL GIRLSSS

« (…) Aujourd’hui, les RadicalGirlsss veulent reconnaître la lutte inlassable du Mouvement Féministe au niveau mondial pour un monde sans violence masculine, avec un accent particulier sur les jeunes femmes et filles, qui assument jour après jour la direction de cette lutte. »

Daisy Haynes pète une soupape

« (…) Les femmes demeurent un bien public, et nous n’avons toujours pas le droit de désigner le problème : la violence masculine. On nous demande encore de justifier sans cesse nos revendications. Les critiques du féminisme ont inventé des explications pour chaque aspect de l’oppression des femmes, et l’ont justifiée dans tous les médias populaires.(..) »

«Un violeur sur ton chemin» – Collective Lastesis

«Un violeur sur ton chemin»
Le patriarcat est un juge qui nous juge d’être nées
Et notre punition est la violence que vous ne voyez pas
Le patriarcat est un juge qui nous juge d’être nées
Et notre punition est la violence que vous voyez
C’est le féminicide, l’impunité pour mon meurtrier,
C’est la disparition, c’est le viol.
Et ce n’était ni ma faute, ni l’endroit  où j’étais, ni comment j’étais habillée
LE VIOLEUR, C’ETAIT TOI!
LE VIOLEUR, C’EST TOI!… »