Entre deux traductions… quelques pages d’Isabelle Alonso

« …Être une femme, c’est avoir grandi dans un monde dont vous n’avez pas idée. Comme Christophe Colomb, qui prit la mer en l’ignorant, vous avez une Amérique à découvrir. Un continent inconnu, qui multiplie par deux votre univers mental… »

L’effet Copenhague – Chapitre 1 d’un nouvel ouvrage « TRANS – Idéologie vs. Réalité »

par Helen JOYCE, Éditeur: Onlyword, Londres 2021. Traduction: TRADFEM TRANS – Chapitre 1 L’effet CopenhagueUne brève histoire de la transsexualitéTout a commencé par une histoire de bas. Le modèle de la peintre Gerda, l’actrice Anna Larssen, avait téléphoné pour dire qu’elle serait en retard pour son portrait. Taquine, elle suggéra : « Pourquoi ne pas utiliser…

Préface d’un livre-choc en cours de traduction

Introduction Voici un livre basé sur une idée qui paraît simple, mais qui a une portée considérable. Cette idée est qu’on devrait prendre les gens pour des hommes ou des femmes selon ce qu’ils ressentent ou ce qu’ils déclarent, et non selon leur biologie.  On appelle cela l’autodéclaration sexuelle, et c’est le principe central d’un…

Pensée de Dworkin

« Devenir un homme exige que les garçons apprennent à être indifférents au sort des femmes. L’indifférence exige que le garçon apprenne à considérer les femmes comme des objets. Le poète, le mystique, le prophète, l’homme dit sensible, quel qu’il soit, entendra toujours le vent chuchoter et les arbres pleurer. Mais pour lui, les femmes…

Typhaine D lit Christine Delphy

« Les femmes sont encore plus misogynes que les hommes ! »
Voues avez déjà entendue cette phrase ? L’avez même déjà pensée peut-être ? C’est normale, même si c’est fausse : Christine Delphy explique pourquoi dans cette #videa introductive à ma #vendredilectureféministe du jour !

Louise Armstrong : Émergence de l’enjeu de l’inceste

« Notre société a maintenant mis au point des tourments systématiques pour les enfants qui divulguent ces violences. Nous appelons cela de l’ « aide ». Nous disons maintenant aux enfants dans les écoles de “parler”. Et lorsqu’ils parlent, soit nous ne les croyons pas, soit nous encourageons le système d’intervention à les retirer à leurs mères pour les envoyer en famille d’accueil. Nous appelons cela de l’ « aide ». »

« Pourquoi fait-il cela? » Chapitre 2 : Les mythes

« Il faut comprendre que d’une certaine manière, un agresseur se comporte comme un illusionniste : ses tours de passe-passe cherchent surtout à vous distraire, à attirer votre attention dans la mauvaise direction, pour que vous ne compreniez pas ce qui se passe réellement. Il vous amène à vous concentrer sur le tumulte de ses émotions pour détourner votre regard de la cause réelle de sa violence, qui tient à son mode de pensée. (…) »